Les «Frenchies» à la fête

© 20 minutes

— 

Meilleur marqueur de San Antonio face à Portland mercredi soir, Tony Parker n’a pas traîné sur le parquet. Ses 18 points en seulement 25 minutes ont permis aux Spurs de passer une soirée confortable (106-75). « Le seul point négatif, c’est que je n’ai pas pu faire jouer Manu Ginobili plus longtemps afin qu’il se prépare pour les prochains matchs », déclarait, pince-sans-rire, l’entraîneur Gregg Popovich. A Phoenix, les 10 passes décisives de Boris Diaw ont libéré les Suns, larges vainqueurs de Philadelphie (105-85). Mais la surprise de la soirée est venue de Chicago, où les Bulls se sont inclinés face à Seattle (97-101). Les Sonics ont ainsi offert à Bob Hill, qui avait remplacé Bob Weiss mardi, son premier succès. « Je suis content de la partie de nos jeunes pivots, c’était sympa de les voir prendre les rebonds au-dessus du cercle », commentait le coach de Seattle après la rencontre, en référence au duo Johan Petro-Robert Swift. Le Français, de nouveau titularisé après avoir été oublié par Weiss pendant plusieurs semaines, a ainsi inscrit 6 points et pris 9 rebonds.