Un nouveau système de notation

©2006 20 minutes

— 

Quatre ans après le scandale de Salt Lake City (un juge russe et son homologue français s'étaient arrangés avant la compétition), la Fédération internationale de patinage a décidé d'appliquer à Turin son nouveau système de notation

Désormais, sur les notes décernées par les douze juges, neuf sont choisies de manière aléatoire par un ordinateur

On retire ensuite la plus mauvaise et la meilleure

D'autre part, les notes sur 6 sont supprimées et remplacées par un calcul complexe basé sur une addition des figures réalisées

« Ce système va rendre plus calculateur les patineurs, car si un concurrent pour le titre tombe, vous savez qu'il a perdu 3 points et vous pouvez alors prendre moins de risques », explique Stéphane Bernadis, ex-vice-champion d'Europe (en couple) et désormais entraîneur

Par ailleurs, la Fédération internationale a démis hier de ses fonctions la juge azerbaïdjanaise Irina Nechkina

Il lui est notamment reproché « quatre erreurs de jugement lors des dernières épreuves »