Fernando Alonso serein avant le début de la saison

©2006 20 minutes

— 

A trois semaines du début de la saison 2006, Fernando Alonso a déjà des fourmis dans les jambes

Son écurie, Renault, n'a pas souhaité se rendre au Bahreïn pour y effectuer de nouveaux essais, contrairement à Ferrari, Honda et Toro Rosso (ex-Minardi)

L'Espagnol affiche pourtant une sérénité à toute épreuve

« Ce qui changera, c'est d'avoir le nº 1 sur la voiture

Pour le reste, Honda et Ferrari sont autant favoris que moi, mais McLaren me semble un peu moins rapide », confie le champion du monde en titre, qui sait bien que son transfert déjà programmé pour l'écurie de Ron Dennis en 2007 pourrait créer quelques tensions en fin de saison

« Si je ne suis plus en course pour le titre à quelques courses de la fin, il serait normal que Renault cesse de me donner des informations sur le développement en cours de la voiture », assure d'ailleurs Fernando Alonso