Bordeaux plie mais ne rompt pas

© 20 minutes

— 

Dominés sur un terrain gelé, acculés le plus souvent dans leur propre camp, les Girondins peuvent s’estimer heureux du nul ramené de Nancy, hier soir, à l’occasion de la 20e journée de L1 (0-0). Contraint de bouleverser ses plans en défense après la blessure de Kodjo Afanou, sorti à la pause, Ricardo optait pour une charnière centrale inédite en seconde période en titularisant David Jemmali aux côtés de Henrique. Insuffisant pour museler un Sarkisian particulièrement remuant et par qui est venu l’action la plus dangereuse du match. Sur un corner du Nancéien, Berenguer décochait une tête sur la cuisse de Gavanon. Ramé regardait le ballon flirter avec la transversale (51e). Auparavant, rien ou si peu. Les Bordelais se sont procuré leur meilleure occasion par le biais de Fernando, qui, à l’issue d’un raid en solitaire, était bousculé dans la surface par Diakhaté (29e). En fin de match, sur une talonnade de Kroupi, Berenguer subissait de plein fouet la sortie d’Ulrich Ramé (75e). Mais là encore, l’arbitre ne bronchait pas. La rentrée de Marouane Chamakh en fin de match ne changeait pas la donne d’une rencontre triste de bout en bout. Stéphane Deschamps

essai Jérôme Bonnissel, l’ancien défenseur girondin qui s’entraînait avec l’équipe de CFA depuis le début de saison, est mis à l’essai par l’OM depuis une semaine.