L’avenir s’assombrit pour Renault

© 20 minutes

— 

Une semaine après l’annonce du retrait de Michelin à la fin de la saison prochaine, Renault a appris hier le départ de son pilote vedette à la même échéance. Deux coups durs qui laissent planer un doute sur l’avenir à long terme de l’écurie française en Formule 1. Et ce n’est pas le silence de Flavio Briatore, à la fois responsable de l’écurie et manager de Fernando Alonso, qui pouvait calmer hier les interrogations. D’autant plus que l’Italien sera lui aussi libre de tout contrat à la fin de l’année 2006... Carlos Ghosn, patron de Renault, n’étant pas un fan absolu de ce sport, il se pourrait bien que le destin de l’équipe française en F1 soit d’ores et déjà scellé. L’écurie tricolore, actuellement en pleine période d’essais, tout comme l’ensemble de ses adversaires, pouvait rêver meilleure ambiance pour préparer la saison 2006, celle de la confirmation.