Lyon-Duchère attend Toulouse de pied ferme

© 20 minutes

— 

La pression monte, à trois jours du 32e de finale de Coupe de France entre Lyon-Duchère (CFA) et Toulouse (L1), qui aura lieu samedi à 17 h au stade Balmont. « Il y a beaucoup de bruit autour de ce match, mais je m’efforce de calmer cet engouement, ça ne reste que du football », tempère Alain Moizan, aux commandes de l’équipe duchéroise depuis le 1er octobre dernier. « On m’a appelé et j’ai tout de suite accepté. J’ai du mal à rebondir en France, après avoir entraîné au Sénégal et au Mali », explique le Lyonnais, ancien milieu de terrain international (7 sélections). Lyon-Duchère a repris l’entraînement sous sa houlette jeudi dernier. Et hier soir, Moizan a effectué une revue complète de son effectif, à l’occasion d’une confrontation amicale contre Saint-Priest (CFA). « Tout compte fait, j’aurais préféré tirer une équipe encore mieux classée pour tenter de la surprendre, car Toulouse a l’habitude de se battre, concède l’entraîneur rhodanien. Ma plus grosse crainte, c’est que l’on prenne un but très vite. » Pour éviter un tel scénario, il pourra compter dans les cages sur Sébastien Socié, de retour au club après une escapade de près de dix mois au club de Lusitania (D2 portugaise). S. I.