Ligue 1: Les arbitres demandent l'intervention de la ministre des Sports

FOOTBALL Pour résoudre le conflit qui les oppose à la FFF...

© 2011 AFP

— 

L'arbitre de L1 Tony Chapron (au centre) entouré de ses adjoints, lors d'un match de L1 enrte Lille et Lens le 11 septembre 2010 à Lens.
L'arbitre de L1 Tony Chapron (au centre) entouré de ses adjoints, lors d'un match de L1 enrte Lille et Lens le 11 septembre 2010 à Lens. — D.Charlet/AFP

Le Syndicat des arbitres de football de l’élite (SAFE) a appelé samedi la ministre des Sports, Chantal Jouanno, à intervenir dans le conflit les opposant à la Fédération (FFF) et à la Ligue (LFP), qui a entraîné la désignation de directeurs de jeu de niveau inférieur pour les rencontres de ce week-end en L1.

«Nous en appelons à notre ministre de tutelle pour qu’elle intervienne dans un rôle de conciliation entre le Syndicat et les instances fédérales», écrit le SAFE dans un communiqué, exprimant son «indescriptible indignation face à la réaction disproportionnée, injustifiée et proprement illégitime» de la fédération.

«Pratiques autocrates»

«Nous ne laisserons pas la FFF attenter au droit syndical, qui est constitutionnel, au sein de notre République française. Ces pratiques autocratiques d’un autre temps ne devraient plus avoir droit de cité de nos jours», souligne le syndicat, qui représente les arbitres de Ligue 1 et Ligue 2.

«Le SAFE ne comprend pas la prise de risque insensée de la FFF en choisissant une telle attitude de ferme opposition et de conflit et pire encore, en mettant en péril les compétitions professionnelles», poursuivent les arbitres.

Les Italiens solidaires

«Nous exprimons notre profonde gratitude à nos collègues italiens qui, par solidarité, ont refusé de diriger les rencontres de Ligue 1 de ce dimanche 6 mars, malgré les sollicitations des fédérations», conclut le SAFE.

La FFF a suspendu vendredi les arbitres de Ligue 1, qui avaient décidé de retarder le coup d'envoi des matches d'un quart d'heure pour protester contre «le mépris» dont ils estiment être l'objet. Les arbitres désignés pour les 7 rencontres de Ligue 1 de samedi ont été remplacés par des arbitres «Fédéral 3», qui dirigent généralement des rencontres de National (3e division).

Le nom des arbitres pour les matchs de dimanche, parmi lesquels le choc Marseille - Lille, n'avait pas été dévoilé samedi en milieu de journée.