Young prié de faire ses valises

© 20 minutes

— 

Coupable d’une absence injustifiée pendant cinq jours à l’entraînement de la SIG, l’ailier américain Alvin Young s’est vu signifier la rupture de son contrat, hier, par le manager général du club, Jérome Rosenstiehl. Le meilleur scoreur de l’équipe d’Eric Girard (14 points de moyenne en Pro A) était revenu de ses vacances rallongées, dans la soirée de lundi. « Nous avons procédé à sa mise à pied à titre conservatoire, pour un entretien de licenciement qui interviendra le 13 janvier, a indiqué Jérôme Rosenstiehl. Il a gravement entravé le fonctionnement de l’équipe, à l’entame d’une période essentielle pour elle [huit matchs au programme en vingt-trois jours]. Il espérait réintégrer l’effectif, considérant que son absence n’était pas essentielle. Ce ne sera pas le cas. » La SIG regarde désormais le marché des transferts pour ne pas trop souffrir de cette éviction. Fr. N.