Ski de fond: Northug triomphe aux Mondiaux, les Français déçoivent

© 2011 AFP

— 

Les fondeurs français qui ont tous échoué au-delà de la vingtième place dimanche au terme de la poursuite (30 km) des championnats du monde de ski nordique à Oslo ont fait aveu d'impuissance face au Norvégien Petter Northug qui a triomphé devant son public.

Maurice Manificat (22e), Jean-Marc Gaillard (23e) , Christophe Perrillat (32e) et Vincent Vittoz (34e) ont terminé loin de Northug qui a devancé au prix d'un final époustouflant les Russes Maxim Vylegzhanin et Ilia Chernousov.

"Les sensations étaient pourtant vraiment bonnes. Je pensais que ça allait être ma course. Mais, c'est ce qui m'arrive régulièrement: quand une course fait plus de 20 kilomètres, je coince musculairement", a admis Jean-Marc Gaillard au terme des 30 kilomètres, les quinze premiers effectués en style classique, les suivants en +skating+ (style libre).

Manificat évoquait lui des problèmes de fartage des ski pour expliquer sa contre-performance.

"En +skate+, j'avais l'impression d'avoir des raquettes aux pieds. Je me suis battu avec mes skis... Jusqu'à deux kilomètres de la ligne, quand ça n'allait pas encore trop vite, je parvenais rester au contact de la tête. Mais quand ça a accéléré devant, impossible de suivre", a expliqué le fondeur de 24 ans.

"C'est frustrant. Un souci de skis, ça arrive. Dommage que ça arrive là... Mais je me dis que ce n'est que le début des Championnats et je suis rassuré par rapport à ma forme. Pour le relais et le 50 km, je peux rester ambitieux", tentait-il de positiver.

Leader historique de l'équipe de France, Vincent Vittoz avait lui la tête des mauvais jours. Seul Français à avoir décroché un titre mondial en ski nordique (2005), le skieur de La Clusaz a avoué ne pas avoir le niveau.

"Quand la préparation n'est pas bonne, on ne peut pas espérer faire quelque chose de bien. Ca a été compliqué ces dernières semaines. Cette course est à l'image de ma saison", a-t-il expliqué en référence aux blessures et divers virus qui ont contrarié son hiver.

Les Norvégiens ont eux confirmé leur domination en ski de fond. Après les deux de Marit Bjoergen (sprint et poursuite), Northug, déjà 2e du sprint jeudi, a ajouté une nouvelle médaille d'or dans la vitrine viking.