Lionel Messi poursuit un homme politique argentin en justice

FOOT La star de Barcelone n'aime pas trop qu’on se serve de son image...

A.P.

— 

Lionel Messi chambre Sergio Aguero, le 5 février 2011 à Barcelone.
Lionel Messi chambre Sergio Aguero, le 5 février 2011 à Barcelone. — G.Nacarino / REUTERS

Alfredo Olmedo est le genre de personnage qui ne doute de rien. Candidat au poste de gouverneur de la province de la Salta (dans le nord de l’Argentine), Olmedo s’affichait avec un soutien de poids: Lionel Messi. Avec, en guise de programme, un slogan œcuménique: «Oui aux sports, non aux drogues, Olmedo pour gouverneur.»

Le hic, c’est que Lionel Messi ne connaît pas Olmedo et affirme ne lui avoir jamais accordé son soutien. Son avocat n’a pas tardé à dénoncer l’imposture et annonce vouloir porter l’affaire devant les tribunaux. «La photo aurait pu être retouchée. Peut-être a-t-elle été prise à l’aéroport d’Ezeiza, où beaucoup de personnes viennent féliciter Lionel. Je suis sûr que Lionel ne savait même pas qui était Olmedo», dénonce Ricardo Giusepponi, qui rappelle que son protégé «ne participe ni au jeu politique ni ne supporte de candidat».

Depuis, la télé argentine n’a pas manquer de se moquer d’Alfredo Olmedo et de son amitié très furtive avec le Ballon d’Or 2009 et 2010.