Sébastien Chabal entre au musée Grévin

© 2011 AFP

— 

Sébastien Chabal, troisième ligne du XV de France, a inauguré son double de cire jeudi soir au musée Grévin à Paris, permettant à l'institution parisienne de remettre à l'honneur le ballon ovale.

Chabal entre en effet  à Grévin un demi-siècle après la précédente intronisation d'un rugbyman, celle de Lucien Mias, légendaire joueur de Mazamet. Installé en 1960 au Panthéon de cire, Lucien Mias avait succédé à Adolphe Jauréguy, du Stade Toulousain, qui avait inauguré son double en 1920. Depuis, le rugby avait été délaissé par Grévin.

500.000 cheveux et poils

«Sébastien Chabal, vous êtes le sportif préféré des Français. Ici, vous êtes titulaire sans remplaçant possible et votre installation, événement sportif et sociologique, permet de réparer une injustice historique», a estimé Bernard Pivot, président de l'académie Grévin. Pour l'ancien secrétaire d'Etat chargé des Sports, Bernard Laporte, lui-même ancien rugbyman, qui assistait à cette intronisation, Sébastien Chabal incarne parfaitement les valeurs du rugby.

Découvrant son double qui a nécessité 6 mois de travail, une quantité record de cire ainsi que 500.000 cheveux et poils, la star française du rugby s'est déclarée «ému et impressionné».

A côté de Tony Parker

«J'ai même des frissons !», a-t-il ajouté, en s'estimant «heureux» de partager ce moment en famille. «Je suis fier de devenir l'ambassadeur du rugby à Grévin», a-t-il confié, en remerciant «tous ceux qui lui ont permis d'être ce qu'il est aujourd'hui».

En tenue de l'équipe de France, le double du rugbyman, ballon en main et sculpté par l'artiste Eric Saint Chaffray, sera installé dès vendredi non loin de celui du joueur de basket Tony Parker.