Tennis: Clijsters s'arrête, Kvitova poursuit son ascension

© 2011 AFP

— 

La Belge Kim Clijsters, future N.1 mondiale, n'a pu parer d'un quatrième titre sa cinquième finale d'affilée, stoppée à Paris-Coubertin par la jeune Tchèque Petra Kvitova, qui continue de se révéler avec ce deuxième sacre en un mois.

US Open, Masters de Doha, Open d'Australie... Clijsters n'a cessé de tout écraser ces derniers mois, et seule la détermination de la Chinoise Li Na, en finale du tournoi de Sydney, puis le talent de Kvitova, dans la capitale française, ont su arrêter son insatiable faim de gloire.

Assurée depuis vendredi et sa qualification en demie de la place de patronne officielle du circuit, la Belge qui a enchaîné son triomphe à Melbourne puis la Fed Cup le week-end dernier, est apparue quelque peu émoussée dimanche.

Sans ressort et gênée par une douleur au cou, face à l'agressivité de sa cadette, âgée de 20 ans, Clijsters s'est finalement inclinée 6-4, 6-3.

Kvitova, elle, a parfaitement lancé sa saison et confirme son statut d'étoile montante. Titrée à Hobart en 2009, il lui avait fallu attendre jusqu'à Brisbane début janvier pour doubler la mise.

Entre-temps, elle a atteint les demi-finales à Wimbledon-2010, puis les quarts à l'Open d'Australie il y a trois semaines. Lundi, elle sera 14e mondiale et ses fulgurances de gauchère, associées à une constance et un physique améliorés, en font une prétendante sérieuse pour les prochains grands rendez-vous.

"Je suis tellement heureuse, que dire de plus", s'est félicitée Kvitova, effectivement peu diserte.

Cette semaine, elle a su sauver une balle de match au 2e tour, puis arracher son quart de finale en trois sets, avant de livrer une véritable démonstration en demie, ne laissant que deux jeux à l'Américaine Bethanie Mattek-Sands.

Dimanche, elle a misé sur une bonne première balle et un retour de coup droit puissant pour venir à bout de Clijsters.

"Elle m'a mis beaucoup de pression quand elle jouait à l'intérieur du court, a souligné la Belge. Du coup, je n'ai pas pu développer mon meilleur jeu."

Faisant le break d'entrée dans les deux sets, la Tchèque ne s'est pas impatientée non plus quand son adversaire recollait dans la foulée.

Ainsi, elle multipliait les coups gagnants dans la première manche (14 contre 5) qu'elle enlevait sur un jeu blanc.

"Quand tu as Kim en face de toi, tu n'as rien à perdre. Je devais être la première à frapper", a expliqué la jeune joueuse.

Elle faisait de nouveau craquer la Belge à 3-3 au deuxième set en enchaînait trois jeux pour s'imposer, envoyant son adversaire en vacances bien méritées.

"Enfin! Je vais me reposer quelques jours", s'est réjouie la Belge.