Lyon: Jean-Michel Aulas a craint un attentat

FOOTBALL En réalité, il s'agissait d'une Playstation offerte par un supporter stéphanois...

A.P.

— 

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas le 27 octobre dernier à Lyon.
Le président lyonnais Jean-Michel Aulas le 27 octobre dernier à Lyon. — P.FAYOLLE/SIPA

Jean-Michel Aulas a encore fait très fort samedi soir après la victoire de son Olympique Lyonnais à Saint-Etienne lors du derby (4-1). Au micro de Canal Plus, «JMA» a expliqué avoir craint un court moment être la victime d’un attentat kamikaze stéphanois. En réalité, il s’agissait juste d’un supporter des Verts un rien farceur venu lui offrir une… Playstation. «J'avoue avoir eu très peur, raconte Aulas avec un grand sourire en coin. J'ai vu un individu parcourir la tribune présidentielle, sans doute avec la complicité des officiels parce qu'on ne vient pas en tribune présidentielle comme ça. Il y avait quelque chose qui faisait tic-tac.»

>> Un match à revivre en live ici

Par ce geste, le supporter stéphanois a voulu répondre à Jean-Michel Aulas qui avait raillé après la défaite du match aller ces Verts «qui ne jouent la Ligue des champions que sur Playsation».  Samedi, le dernier mot est cette fois revenu à Lyon et à son président. « J’ai eu peur que ce soit une bombe et que ça explose Au final, c’est Saint-Etienne qui a explosé ce soir».  Mais à quand le stand-up?

>> A voir l'interview de Jean-Michel Aulas ici