Le maillot de champion du monde de Trezeguet détruit par la douane

FOOT Un collectionneur perd 7.350 euros dans l'affaire...

R.S.

— 

L'ancien attaquant de l'équipe de France, David Trezeguet, lors de la demi-finale de la Coupe du monde 98, face à la Croatie.
L'ancien attaquant de l'équipe de France, David Trezeguet, lors de la demi-finale de la Coupe du monde 98, face à la Croatie. — D.Boylan/REUTERS

Il avait acheté son maillot sur ebay à un revendeur brésilien. «3.350 euros plus deux maillots de ma collection: un Anelka de l’équipe de France et un de Grichting, d’Auxerre, d’une valeur de 4.000 € pour les deux», se désole Olivier Demolis, qui vient de perdre la plus belle pièce de sa collection. Le maillot porté par Trezeguet pendant la finale de la Coupe du monde a été détruit par la douane, explique cet électricien passionné de football, dans Le Dauphiné Libéré, mercredi.

Il explique dans le quotidien que le maillot lui a été envoyé par Chronopost. Mais lorsqu’il se présente au guichet pour récupérer son colis, on lui annonce que la douane a saisi le paquet à 5h30 du matin. «Lorsque je suis repassé, on m’a dit que le maillot avait été détruit pour contrefaçon par les douaniers. J’étais fou.»

Plus que six maillots de la finale en circulation

Depuis, le jeune homme, qui rêve de devenir agent, se bat pour obtenir réparation. Il a même écrit à Nicolas Sarkozy, à Fernand Duchaussoy et à David Trezeguet lui-même pour être soutenu. Un avocat l’aide également dans sa démarche. D’après lui, les maillots de la finale de la Coupe du monde 98 sont extrêmement rares. «Il n’en existe que six en circulation. Un Zidane, un Trezeguet, un Desailly, deux Guivarc’h et un Boghossian.» Un peu plus durs à échanger avec un Grichting apparemment.