Tennis: à Paris-Coubertin, la route est ouverte pour Clijsters et Sharapova

© 2011 AFP

— 

La Belge Kim Clijsters, N.2 mondiale, et la Russe Maria Sharapova, N.13, sont les grandissimes favorites du tournoi de Paris-Coubertin, qui commence lundi et où les minces chances françaises reposeront sur les épaules d'Alizé Cornet et Virginie Razzano.

La succession d'Amélie Mauresmo, trois fois gagnante du tournoi dont elle est désormais co-directrice, est toujours aussi difficile, avec seulement deux engagées tricolores avant la fin des qualifications.

Surtout, il paraîtra difficile de rivaliser avec Clijsters, récente lauréate de l'Open d'Australie et patronne officieuse du circuit. La Belge, qui a aussi remporté l'US Open et le Masters durant ces six derniers mois, est en bonne position pour reconquérir sa couronne à Paris. Elle avait battu la Française Mary Pierce en finale en 2004.

Elle devra d'abord écarter de sa route la Russe Nadia Petrova, a priori en quarts de finale, puis l'Estonienne Kaia Kanepi, en demie, deux adversaires largement à sa portée.

Sharapova est théoriquement la rivale N.1 de Clijsters. La Russe, bénéficiaire d'une invitation et tête de série N.2, devra cependant montrer d'autres dispositions que ce week-end, où elle a complètement manqué son match de Fed Cup face à Razzano.

Côté français, Alizé Cornet a l'occasion de prouver son retour en forme, après deux ans de galères et de doutes. La Niçoise, ancienne N.11 mondiale tombée à la 67e place, s'est distinguée en se hissant au 3e tour à Melbourne, où elle a bousculé Clijsters.

Surtout, elle s'est offert samedi le scalp de Svetlana Kuznetsova, 23e mondiale, en Fed Cup, puis a poussé dans ses retranchements Anastasia Pavlyuchenkova, 14e mondiale, finalement gagnante en trois sets.

L'interrogation portera sur l'état de forme des joueuses, qui ont pour beaucoup enchaîné la tournée australienne puis la Fed Cup ce week-end. Si Clijsters et Sharapova bénéficient d'un jour de repos supplémentaire, Cornet, Razzano ou encore des joueuses comme Petra Kvitova, Andrea Petkovic, Bethanie Mattek-Sands et Lucie Safarova devront tenir la cadence.