Ligue 1: La belle affaire lilloise

FOOTBALL Vainqueur samedi du derby du Nord face à Lens (1-0), Lille conserve son break sur ses poursuivants...

A Lille, François Launay

— 

L'attaquant lillois Tulio De Melo, ateur du seul but du match contre Lens, le 29 janvier 2011.
L'attaquant lillois Tulio De Melo, ateur du seul but du match contre Lens, le 29 janvier 2011. — STRINGERFRANCE/REUTERS

A ce rythme là, le Losc ne pourra bientôt plus se cacher. Avec ce troisième succès d’affilée en Ligue 1, Lille devient clairement l’un des grands favoris pour le titre suprême. Car derrière le leader, l’écart commence à se creuser. Hormis le PSG, qui s’accroche à quatre points des Nordistes, Lyon et Rennes sont en train de lâcher prise. Battus samedi soir, les deux clubs pointent désormais à sept longueurs d’un Losc invaincu depuis onze matchs en championnat. «On avance bien, le chemin est encore très long. Ce n’est pas une victoire énorme au niveau du jeu mais c’est une grande victoire au niveau des points», reconnaît Rudi Garcia, l’entraîneur lillois.

«C'est un joli coup»

Car samedi, Lille a longtemps galéré pour trouver la faille dans le mur défensif dressé par des Lensois, de nouveau relégables (18e). Il aura fallu un but du super remplaçant Tulio de Melo pour débloquer un derby du Nord peu emballant. En jouant mal, Lille continue de gagner. Le portrait parfait d’un candidat au titre. «Ce sont des matchs qu’on n’arrivait pas à gagner la saison dernière. Ce n’est pas la plus belle des manières mais ça rapporte trois points. C’est un joli coup. Quand on est premier, on se dit que beaucoup de monde nous regarde et c’est ce qui fait aussi notre force», lâche Eden Hazard, l’attaquant lillois. Le Losc lui aussi regarde tout le monde...de haut.