Tiger Woods fait sa rentrée à La Jolla après une saison 2010 blanche

© 2011 AFP

— 

L'Américain Tiger Woods, ancien N.1 mondial, qui sort d'une saison blanche émaillée de problèmes extra-sportifs, effectue sa rentrée jeudi sur le circuit professionnel nord-américain de golf (PGA) à la Jolla (Californie).

Sur le parcours de Torrey Pines, où il s'est imposé à sept reprises durant sa carrière, notamment lors de l'US Open en 2008, Woods va essayer de renouer avec la victoire, plus d'un an après son dernier succès, au Masters d'Australie en novembre 2009.

Cette longue période sans titre, marquée par des révélations sur ses aventures extra-conjugales et son divorce, l'a fait reculer au troisième rang mondial, derrière l'Anglais Lee Westwood et l'Allemand Martin Kaymer.

Avant son retour sur les greens, Woods, 35 ans, s'est offert un dialogue d'une quarantaine de minutes avec des internautes via le site de micro-blogging Twitter, faisant par exemple de Pittsburgh son favori pour la finale du Superbowl face à Green Bay.

Cette initiative lui a attiré les moqueries de deux autres golfeurs, Westwood et son compatriote Ian Poulter, se demandant notamment si Woods était réellement l'auteur des messages envoyés.

"Je ne crois pas que N.3 écrive vraiment ses +tweets+", a notamment lancé Poulter, avant de demander, sans obtenir de réponse, à Tiger Woods de poster une photo de lui afin de lui ôter ce doute.

Le commissaire du circuit nord-américain Tim Finchem espère, de son côté, que le retour du "Tigre" sera de nature à relancer les négociations sur les droits télévisés de l'USPGA, actuellement au point mort.

"Le voir revenir au niveau qui a été le sien durant quatorze ou quinze ans est une chose positive", a-t-il souligné, admettant toutefois "ne pas être en mesure d'évaluer quel impact cela aura".

L'année 2010 a été marquée par une chute des audiences et les perspectives sont mitigées.

L'étoile montante du golf, l'Irlandais Rory McIlroy a annoncé mardi qu'il ne participerait pas au Championnat des joueurs en mai 2011, imitant ainsi le N.1 mondial Westwood qui avait déjà décidé de faire l'impasse sur cette épreuve.