Valverde s'est imposé sans bruit

Nicolas Stival

— 

Le contrat de l'ancien gardien de Bordeaux et de Boulogne-sur-Mer, arrivé en décembre 2009, expire au mois de juin.
Le contrat de l'ancien gardien de Bordeaux et de Boulogne-sur-Mer, arrivé en décembre 2009, expire au mois de juin. — E. POL/SIPA

Samedi à Saint-Etienne, Matthieu Valverde (27 ans) enchaînera son 21e match de L1 en 21 journées cette saison. « J'ai su profiter de la chance que j'ai eue à travers les malheurs de « Yo » (Pelé), admet d'un ton posé le gardien du TFC. J'ai pris de la confiance et je me suis installé. » La phlébite puis l'embolie pulmonaire du titulaire ont projeté l'ancien Bordelais et Boulonnais dans la lumière. « Je ne m'arrêterai pas là. Je vais essayer d'élever mon niveau, d'être plus régulier et de perfectionner notamment mon jeu au pied. » Malgré des prestations très correctes, Valverde ne bénéficie pas d'un crédit illimité auprès d'Alain Casanova. Lors de la présentation de Luis Mejía, au début du mois, l'entraîneur du 6e de L1 avait ainsi déclaré : « si Luis démontre qu'il est meilleur que notre titulaire actuel, ce serait une erreur de ne pas le faire jouer. » « Le coach m'avait averti qu'un jeune gardien allait arriver en prêt, assure l'intéressé. Je me concentre sur mes performances. Mais si je suis moins bon, je ne vois pas pourquoi il ne me sortirait pas. »

Golf et guitare, ses passions
Le Toulousain, titulaire d'un bac S mention « assez bien », se rapproche davantage de Mandanda, le Marseillais réservé, que de Ruffier, le Monégasque volcanique. « Je suis d'un naturel discret, mais sur le terrain, je guide sans cesse mes partenaires, précise-t-il. Et je n'hésite pas à m'affirmer dans le vestiaire, où ça chambre énormément », Dans le civil, le Basque goûte le calme des greens de golf, avec Antoine Devaux, et gratte la guitare. « C'est une passion, il n'y a pas un jour où je n'en joue pas, tout seul dans mon coin », sourit cet amateur de pop-rock et de folk. Valverde, en fin de contrat en juin, se referme un peu au moment d'évoquer le futur. « Mon avenir passe forcément par de bonnes performances, mais je me sens bien ici. » Reste à trouver un accord avec ses dirigeants. W

Mohamed Fofana

Papa depuis ce week-end d'un petit Nael, le défenseur aura le temps de pouponner. Blessé (déchirure à la cuisse), il sera absent au moins deux semaines.