« Nous avons peut-êtreété un peu optimistes »

— 

Le président toulousain évoque l'actualité des Spacer's, 12es et premiers non-relégables de Ligue A.

Pourquoi offrez-vous des invitations pour remplir le Palais des sports, vendredi contre Cannes ?
C'est notre partenaire Sharp qui est à l'origine de l'initiative. Des invitations sont adressées aux clubs de volley de Midi-Pyrénées, mais aussi à tous les établissements scolaires du département, grâce à l'inspection d'académie.

Ce match sera crucial pour vous…
Dans notre situation, toutes les rencontres vont devenir importantes. Il faut gagner, et si possible avec trois points à la clé [succès, 3-0 ou 3-1].

Vous luttez pour le maintien, alors que vous visiez les play-offs…
Comptablement, on n'est pas très loin des huit premiers [à trois points]. Mais nous avons peut-être été un peu optimistes, car nous avions un effectif conséquent et des individualités de qualité. Notre problème, c'est la constance à l'intérieur d'un match. Certains joueurs ont des difficultés à s'intégrer à la vie en France ou à notre groupe. D'autres ne sont pas au niveau attendu. WRECUEILLI PAR N. S.