Diallo tire les Canaris vers le haut

©2006 20 minutes

— 

Enfin des buts ! Somnolante à la Beaujoire depuis trois matchs de Championnat, l'attaque nantaise s'est réveillée samedi soir, face à Sochaux (16e), à l'occasion de la 26e journée de L1

Les Canaris, victorieux 3-1 des Doubistes, remontent ainsi à la 13e place du classement

« Même si ce n'est pas le match le plus accompli de la saison, on a assuré l'essentiel, analysait le coach ligérien Serge Le Dizet

On a pris 3 points et marqué 3 buts

» Une efficacité offensive que le FCNA doit à Mamadou Diallo

L'attaquant malien a signé son premier coup du chapeau depuis son arrivée en France en décembre 2004

Il faut remonter au 27 mars 2004 pour retrouver trace d'un hat-trick nantais

Ce soir-là, le Roumain Viorel Moldovan avait écoeuré l'arrière-garde montpelliéraine (3-2)

Avec neuf réalisations, Diallo occupe désormais la deuxième place des buteurs de L1, à sept unités de l'intouchable Pauleta (PSG)

« J'avais déjà marqué trois buts avec Alger mais jamais avec Nantes, confiait le Malien à l'issue de la rencontre

Il y a des matchs comme ça où tout vous réussit ! » Opportuniste sur un coup franc de Julio Hernan Rossi (1-0, 20e), adroit sur un caviar d'Habib Bamogo (2-1, 72e) et talentueux sur le troisième, de la tête (3-1, 73e), Diallo a exploité toute la palette de l'attaquant moderne

« Il reste un garçon d'espaces, explique Serge Le Dizet

Ce n'est pas un renard des surfaces

Il n'attend pas les ballons

» Une réussite qui amuse son coéquipier Aurélien Capoue, auteur d'une passe décisive en fin de rencontre

« Il faut que Pauleta fasse attention à sa place de meilleur buteur, sourit le milieu de terrain des Jaune et Vert

Diallo revient très fort

» Les Canaris, privés sans doute du défenseur argentin Mauro Cetto (lésion à la cuisse droite), mettront à jour leur calendrier demain (20 h), avec la réception de Troyes (match reporté de la 24e journée)

David Phelippeau

tirage Après avoir éliminé Valenciennes (L2) 2-1, en 16e de finale de la Coupe de France, les Canaris accueilleront Dijon (5e de L2) en 8e, le 21 mars. « C'est toujours un avantage de recevoir, reconnaissait hier midi le coach nantais Serge Le Dizet. Dijon est l'équipe en forme [invaincue depuis huit journées]. Ce sera un match aussi difficile que celui que nous avons disputé face à Valenciennes ! » Une rencontre toute particulière pour le Dijonnais Denis Stinat, prêté par le FC Nantes.