L1 : La 26ième journée

©2006 20 minutes

— 

Devant l'irrégularité des candidats déclarés à l'Europe, le promu manceau pourrait être l'une des surprises de cette fin de saison

Victorieux 2-0 de Nice samedi, Le Mans a porté à cinq matchs son invincibilité en cours

« L'équipe est en confiance, les joueurs sont très concentrés, même s'ils livrent beaucoup de matchs importants en peu de temps », explique Frédéric Hantz, en référence à la demi-finale de la Coupe de la Ligue perdue à Nancy dans la semaine

« Notre prochain déplacement à Paris fait partie des matchs difficiles qui nous attendent, mais nous avons le luxe de pouvoir les aborder de manière plus libérée maintenant », ajoute l'entraîneur sarthois, une semaine avant de défier le PSG pour une rencontre inattendue entre prétendants européens

Parfait exemple de l'inconstance des ténors (Lyon et Bordeaux exceptés), Monaco a concédé un nouveau match nul à domicile, samedi face à Troyes (1-1)

En dépit d'un but de Christian Vieri, les Azuréens font le désespoir de leur entraîneur

« Ce résultat est inquiétant car nous avions la possibilité de remporter ce match tranquillement et d'entrer dans une spirale positive », explique Francesco Guidolin

Le son de cloche est sensiblement le même à Auxerre, qui a manqué l'occasion d'asseoir sa place sur le podium devant Metz (1-1)

« Nous sommes dans une mauvaise passe et mes joueurs doivent assumer », constate le coach bourguignon, Jacques Santini

Une mauvaise passe dont l'OM, incapable de se défaire de Toulouse hier soir (0-0), n'a pas su profiter

Gaël Anger

furieux Francesco Guidolin n'a que très peu apprécié le penalty manqué par Marco Di Vaio face à Troyes. « Le premier frappeur est Vieri. Il a voulu laisser tirer Marco car c'était important pour lui, mais pas pour moi », a pesté le coach de Monaco.