Un point en se serrant les coudes

©2006 20 minutes

— 

L'exploit attendra

Le TFC, qui n'avait plus gagné à Marseille depuis le 17 mars 1963 (1-0), n'a pas réussi à s'imposer au Stade-Vélodrome hier soir, lors de la 26e journée de L1

Mais il y a décroché un nul (0-0), qui lui permet de poursuivre une belle série

Les coéquipiers de Dominique Arribagé, toujours 12es au classement, restent en effet sur six rencontres sans défaite (trois victoires, trois nuls) en Championnat

Une performance entachée toutefois par la sérieuse blessure au tibia du milieu Pantxi Sirieix, sorti sur civière (81e)

« Nous avons livré un match costaud, constatait après coup Arribagé au micro de Canal+ Sport

On espère bien finir parmi les dix premiers

» Le vétéran toulousain (34 ans) a de nouveau signé une belle prestation, tout comme son compère de la défense centrale, Issou Dao

Mais le véritable héros du match du côté des visiteurs a été Nicolas Douchez

Le deuxième gardien du TFC (25 ans) fêtait hier soir la première titularisation de sa carrière en L1, du fait de la blessure à la cuisse de Christophe Revault

Il s'est montré impérial, en repoussant toutes les tentatives de Marseillais globalement dominateurs, qu'elles soient l'oeuvre du milieu offensif Franck Ribéry (14e, 75e, 89e, 90e+5) ou de l'attaquant Mickaël Pagis (31e, 33e, 69e)

« Depuis le début de l'année, on voit un Toulouse qui se bat davantage, plus solidaire, estimait Douchez à l'issue de la rencontre

Pour l'instant, cela porte ses fruits

» Le TFC aurait même pu réussir un « hold-up » si Daniel Moreira, promu capitaine et aligné comme milieu droit, n'avait pas buté dès la 11e seconde de jeu sur Fabien Barthez

Ou si en toute fin de match (90e+4) le remplaçant Bryan Bergougnoux avait trompé le gardien des Bleus, sur une belle remise de ce même Moreira

Nicolas Stival