Fabien Gilot: «Je donne rendez-vous à Cielo»

NATATION Le Marseillais revient pour 20minutes.fr sur ses championnats du monde en petit bassin...

Propos recueillis par Romain Canuti

— 

Fabien Gilot, le 19 décembre 2010 à Dubai.
Fabien Gilot, le 19 décembre 2010 à Dubai. — STR News

Au départ, il ne devait se rendre à Dubaï que pour faire les relais. À l’arrivée, Fabien Gilot, nageur du CNM, est revenu avec trois médailles et un titre de nouvelle coqueluche des bassins.

Fabien, qu’est-ce que ça fait de voler la vedette aux Bousquet, Bernard…
Je n’oublie pas que mes performances, c’est aussi grâce à eux. Il y a un super état d’esprit entre nous, sur la lignée de ce qui se fait depuis deux ans. Il fait vraiment bon vivre dans cette équipe de France et pas que parce qu’il y a des résultats, il y a une saine émulation. Chacun donne le meilleur de soi-même.

Est-ce que les autres nageurs ont été surpris de vous voir à ce niveau après votre blessure?
Même pour moi ça a été une surprise en fait. Au vu de ma blessure, ma préparation a été très courte, ce qui me fait dire que c’est de bon augure pour la suite. D’autant plus que je ne suis pas un spécialiste des petits bassins. Évoluer dans une piscine de 25m, ça m’a pénalisé.

Il faudra déloger le brésilien Cielo, qui vous a causé quelques soucis…
Quelques soucis, c’est vite dit. J’ai étudié sa course. Il fait des erreurs et gagne vraiment de justesse. J’ai envie de lui donner rendez-vous l’été prochain.