Neige, report de matches, calendrier bousculé: la rengaine

© 2010 AFP

— 

L'hiver a une nouvelle fois provoqué des reports de matches en L1, en Coupe de France, et par ricochet en L2, ce qui laisse présager d'un beau casse-tête dans le calendrier, alors que certaines programmations en Coupe de France les 7, 8 et 9 janvier posent questions.

Ce dimanche, le froid et la neige ont donc eu raison de deux affiches de la 18e journée, Lens-Caen et Lille-Nancy, reportées sine die.

Le report tardif du match des Lensois a provoqué la colère du député-maire de Lens Guy Delcourt (PS) qui dénonce incohérence et lenteur de la LFP: "Lorsque le préfet applique des restrictions de circulation pour les poids lourds, qu'il y a un plan orange de vigilance météorologique, je ne comprends pas que d'un côté, on bloque les routiers et que de l'autre, on laisse la Ligue de football agir toute seule dans son coin".

La LFP réfute agir "+seule dans son coin+" mais "en parfaite concertation avec les deux clubs" et dit respecter "la stricte application des réglements".

Au début du mois de décembre, ce sont les matches du 8e tour de Coupe de France Créteil-Laval et Sannois Saint-Gratien - Metz qui ont été reportés --et joués ce week-end-- et ont entraîné par ricochet le report des matches des clubs de L2 concernés en championnat, Laval-Le Mans et Metz-Istres. Aucune nouvelle date pour ces deux matches de L2 n'a encore été arrêtée.

Pour Lens-Caen et Lille-Nancy, la LFP devra choisir une date en 2011. Car le calendrier de cette fin d'année est déjà bien plein avec une 19e journée, la dernière de la phase aller, prévue... ce mardi (1 match) et ce mercredi (9 matches).

Le problème pour Lille est que cette équipe vient de se qualifier pour les 16e de finale de l'Europa League et aura un début d'année chargé avec des matches les 17 (aller en France) et 24 février (retour au Pays-Bas) contre le PSV Eindhoven.

Pour Lens-Caen, plusieurs dates possibles ont déjà été avancées: le mercredi 12 janvier, après les 32e de finale de la Coupe de France, ou le samedi 22 janvier, jour des 16e de finale de la Coupe de France, si Lens et Caen sont éliminés de la compétition au tour précédent.

Mais le positionnement des 32e de finale, qui marque l'entrée en jeu des équipes de L1 dans la compétition, les 7, 8 et 9 janvier, pose déjà certaines questions.

Pour rappel, le 9 janvier dernier, 13 matches de Coupe de France avaient été remis à une date ultérieure en raison des intempéries !

Et un an plus tard, les programmations de certaines rencontres, annoncées sur le site de la FFF, laissent songeur pour ne pas dire autre chose.

Ainsi, Saint-Etienne (L1) - Clermont (L2) est programmé le samedi 8 janvier à 20h45 et Evian Thonon Gaillard (L2) - Marseille (L1) est programmé à Annecy le lendemain à 2Oh45 également.

Un report du match de l'OM serait très compliqué à gérer pour ne pas compromettre les chances du club marseillais en Ligue des champions, avec des 8e de finale aller et retour contre Manchester United prévus les 23 février et 15 mars.

Au delà du paramètre intempéries, l'horaire tardif du match des Verts fait déjà grincer des dents dans le Forez. "Nous nous sommes entendus avec Michel (Der Zakarian, coach de Clermont, ndlr) pour jouer le samedi à 15h00 afin de permettre aux spectateurs de venir dans de bonnes conditions mais la télé veut diffuser le match. A 20H45, c’est nul. On va faire 5000 spectateurs", a ainsi râlé Christophe Galtier, entraîneur stéphanois, interrogé par l'AFP samedi soir en marge de Saint-Etienne - Arles-Avignon (2-0) en L1.