Inter Milan: Rafael Benitez proche de la sortie

FOOTBALL Le coach espagnol est assis sur un siège éjectable...

— 

L'entraîneur de l'Inter Milan Rafael Benitez, le 17 décembre 2010.
L'entraîneur de l'Inter Milan Rafael Benitez, le 17 décembre 2010. — H.AMMAR/SIPA

Pas facile de succéder à José Mourinho. C’est ce que doit se dire Rafael Benitez, qui a remplacé le Portugais sur le banc de l’Inter. La victoire des Intéristes au championnat du monde des clubs ce week-end ne masque pas un début de championnat raté (7e avec deux matchs en moins).

Moratti tique

Lassé des critiques, l’ancien entraîneur de Liverpool a haussé le ton. «Il existe trois possibilités. La première est qu’on me soutienne et qu’on me donne quatre ou cinq joueurs pour renforcer l’équipe. La deuxième est le statu-quo, continuer de la même manière sans projet ni ambitions pour arriver dans les mêmes conditions au mois de mai. Enfin la dernière, c’est qu’ils parlent avec mes avocats».

Une sortie en toute franchise qui a passablement énervé le boss, Massimo Moratti. «Le moment pour dire ces choses est un peu inadapté», juge le président. Mais entre recruter ou virer son coach, l’Italien pencherait très sérieusement pour la deuxième solution.