« C'est une énorme faute des écossais ! »

Recueilli par Nicolas Stival

— 

Le manager général toulousain regrette « la mauvaise foi » des Glasgow Warriors.
Le manager général toulousain regrette « la mauvaise foi » des Glasgow Warriors. — DAMOURETTE/SIPA

Epilogue. Initialement prévu samedi, puis repoussé à hier, le match de Coupe d'Europe entre Toulouse et Glasgow aura lieu demain (19 h) à Ernest-Wallon. La décision finale est tombée hier, en début d'après-midi. Privés de leurs équipements, bloqués à l'aéroport londonien d'Heathrow à cause de la neige, les Ecossais sont à l'origine d'un imbroglio que le manager général stadiste n'a pas apprécié.

Que vous inspire ce « feuilleton » ?
On n'a pas trop le choix. Il faut s'adapter. Les joueurs sont au repos ce dimanche. Il est très difficile de les garder mobilisés lorsqu'on ne connaît pas la date du match. On va tenter de récupérer tout ça demain matin [aujourd'hui], avec un entraînement sérieux.

Cette histoire nuit à l'image

de l'ERC (organisateur

de la Coupe d'Europe)...
Ce n'est pas l'ERC qui est fautive. On est davantage remontés contre l'équipe écossaise. Quand on annonce du mauvais temps et qu'on part au dernier moment, c'est une énorme faute ! J'aurais eu tendance à lui imposer de jouer, vu qu'on a tout mis en œuvre pour l'aider.

C'est-à-dire ?
Le Stade Toulousain a proposé aux Ecossais des équipements à leurs couleurs, ainsi que 25 paires de crampons. Ils ont alors prétexté qu'il leur manquait des semelles orthopédiques. En principe, ce sont des semelles individuelles. Je ne comprends pas qu'elles voyagent dans une cantine collective ! Idem pour les lentilles de contact. Puis il y a eu les protège-dents. Or, de très nombreuses personnes jouent avec des protège-dents achetés en magasin. J'ai évolué treize ans sans protège-dents ni semelle spéciale, et je n'ai pas eu plus de blessures que ça. Il y a tout de même de la mauvaise foi de la part de Glasgow. Qu'est-ce qu'on aurait fait si on leur avait volé leurs affaires ? On attendrait toujours ? On pense aussi aux 20 000 spectateurs restés sur le carreau, plus tous les à-côtés de la rencontre [sécurité, accueil des partenaires…].

Allez-vous présenter demain

la même équipe que celle

annoncée samedi ?
Oui. Nous sommes le Stade Toulousain, nous ne rentrons pas dans ces histoires. Ce n'est pas notre style. W

Wasps

Les Londoniens ont profité du report du match de Toulouse pour prendre provisoirement la tête de la poule 6. Hier, ils ont récupéré le bonus offensif face aux Gallois de Newport (37-10). Ils comptent trois points d'avance sur les Stadistes.