Nantes-Rezé battu, comme prévu

— 

On appelle ça connaître son équipe sur le bout des doigts. Après le revers à Calais (63-69), Laurent Buffard avait prévenu son monde et établi un agenda des rencontres à venir. Il avait prévu que le NRB battrait Szeged en Eurocoupe

(84-59). Et vu ses limites actuelles, il avait estimé que ses filles s'inclineraient à Arras par une marge de dix à quinze points. Le coach du NRB n'est pas devin, mais il n'a pas manqué grand-chose pour que son pronostic se réalise. Hier, les Nanto-Rezéennes ont effectivement été battues (70-78) par les Nordistes. « Tu ne peux pas gagner un match de basket en perdant vingt ballons, ou alors il faut shooter à 70 % de réussite, s'agace l'entraîneur nantais. On fait un début de match catastrophique, on prend 10-0, et on remet ça en troisième quart-temps… A deux minutes de la fin, on aurait pu revenir, mais on se trompe sur un mouvement, et on perd la balle sur une remise en jeu. Ce sont de petits détails, mais on manque trop de précision dans notre basket en ce moment. »J. R.