Les Joueurs de l'OM n'arrivent pas à bluffer

— 

Programmé en marge du choc entre Marseille et Lyon, un tournoi de Poker était organisé dans les salons du Vélodrome par le sponsor des deux clubs. 30 000 candidats s'étaient inscrits, dans le but de devenir le « joueur de poker officiel de l'OM ». De l'aveu même des participants, l'objectif était surtout de se qualifier pour la phase finale, et ainsi de rencontrer les anciennes gloires de l'OM autour de la table de jeu. Après deux heures de compétition, JPP quitte sa table, sans regret. « Paire contre paire, j'ai perdu. Ça arrive. Au moins, je ne finis pas comme Ecker et Amoros, obligés de jouer à la table de la consolante pour passer le temps. Je suis le meilleur joueur de l'OM, c'est déjà ça », lâche-t-il, chambreur. Problème, quelques minutes plus tard, c'est Sébastien Perez qui s'autoproclame meilleur olympien aux cartes. Dans la liste VIP, Dominique Grimault a mis tout le monde d'accord. Mais comme le fait remarquer Perez, « lui, c'est pas un joueur, ça compte pas ».R.C.