VAINQUEUR DES LONDON IRISH, LE RCT PREND LA TêTE DE SA POULE

— 

Benjamin Lapeyre a su se montrer décisif.
Benjamin Lapeyre a su se montrer décisif. — C. PARIS / AP / SIPA

Qu'il semble loin, le temps où le Rugby Club Toulonnais semblait trop tendre pour se mesurer aux cadors de la H Cup, après sa correction contre le Munster, il y a deux mois. Depuis, les Varois ont fait le plein contre les London Irish, pourtant pas la pire équipe du plateau. Résultat, après le faux pas des Irlandais face aux Ospreys, le RCT occupe la tête de sa poule, s'offrant une revanche à enjeux à Mayol contre le Munster, mais aussi le luxe du calcul, une défaite ne les condamnant pas forcément. Car avec 13 points en quatre matchs, le club de Mourad Boudjellal peut aussi se qualifier via le strapontin offert aux deux meilleurs deuxièmes, Ulster, second avec le même nombre de points dans la poule de Biarritz semblant bien parti pour occuper l'autre siège.
Au printemps, on risque fort de reparler de la bonne idée des Varois de mettre cinq essais aux Londoniens par une froide après-midi de décembre. Menant 17-0 à la mi-temps, les Toulonnais ont vu leur homologue anglais revenir à égalité malgré l'expulsion de Tagicakibau à la 45e. Mais, en hommes d'expérience, les Van Niekerk, Mignoni et autre Comtepomi, impeccable à l'ouverture, ont laissé passer l'orage pour mieux disposer par la suite d'une équipe sans jus. Les Toulonnais vont pouvoir désormais passer de bonnes fêtes dans le Top 14, avant le choc explosif programmé en janvier.R. C.