Ligue 1: La 18e journée est à revivre en live comme-à-la-maison

R.S, B.V. pour le live

— 

Le Rennais Théophile-Catherine face à Lens, le 17 octobre 2010
Le Rennais Théophile-Catherine face à Lens, le 17 octobre 2010 — B.CHIBANE/SIPA
RENNES - VALENCIENNES: 0-0
NICE - BREST: 0-0
SAINT-ETIENNE - ARLES AVIGNON: 0-0
MONTPELLIER - AUXERRE: 0-0

Merci de nous avoir suivi, à bientot sur 20minutes.fr l'internet.

Sinon, le TFC fait une belle opération aussi. Bon, on file sur le match du PSG.

Voilà, c'est fini sur les terrains de Ligue 1. Rennes s'impose et repasse devant Paris, au moins provisoirement.
93': C'est l'homme de la soirée. Assurémenent.
92': Et buuuuuut! Le corner de Lemoine repris par Kana-Biyik! C'est fort ça.
91': Oh la reprise de Camara! En plein dans le buffet de Mater, qui a le souffle coupé. Il convulse au sol comme un poisson hors de l'eau.
90': "Fabien is back". Les supporters du Stade Rennais sont affreusement kitchs.
89': Enfin, si l'arbitre le laisse rentrer...
88': C'est le grand retour de Fabien Lemoine. Le mec qui a perdu un rein en jouant au foot.
86': La stat mensongère du jour: Rennes n'a plus marqué en Ligue depuis mars 2001.
83': La stat inutile du jour: St Etienne a marqué 2 buts en l’espace de 74 secondes, seul Sochaux a été plus rapide cette saison en L1 (52). Flash. 
82': Bon, en fait, on s'emmerde à crever. Vivement le PSG.
80': Breaking News: Rennes a eu une occaz de but. Putain les mecs, débouchez le champ!
78': Ca nous promet une belle petite fin de match ça. Surtout qu'avec Sammaritano devant ça va péter de toute part.
77': Ohh! Quelle égalisation d'Auxerre. Un missile de Traoré du gauche. Quelle patate.
75': Sinon, il y a Pecinovic, le défenseur de Nice, qui tente des talonnades dans sa propre surface. Il possède une grosse paire de corones.
73': @Saucisse: De toute façon, cette règle, tous les arbitres l'appliquent d'une façon différente. Alors bon...
71': Rennes est officiellement l'équipe la plus chiante d'Europe.
70': Le troisième pour Toulouse. Depuis quand cette équipe n'a pas marqué 3 buts dans le même match? En plus, c'est Santander qui plante. Ca compte triple.
68': Ah, Spahic a pris un coup de coupe. #Ironiedusort
65': Buuuuuuuut de Belhanda!! Un exploit. Il dribble la moitié de la défense et plante contre Auxerre. Magnifique.
63': Machado s'offre un doublé sur ce penalty.
61': Penalty pour Toulouse, sur une faute d'Audard pas énrome mais existante.
60': Piocelle prend le rouge . Ca sent le sapin pour Arles, déjà mené 2-0.
57': Le match entre Montpellier et Auxerre emble plutôt intéressant. La preuve: 0 tir cadré.
55': Plus que deux terrains où l'on a pas vu de buts. Rennes et Montpellier.
53': Deuxième pour Saint-Etienne. Cette fois, c'est Rivière. Je pense qu'il va remercier dieu.
51': But de Saint-Etienne! Laurent Batlles ouvre le score. Enfin serait-on tentés de dire, c'est Arles en face.
49': Voila! Rivière! Encore une tête juste à côté. Faut lui trouver un petit surnom marrant.
48': Oh Valenciennes! Les Nordistes ont failli planter à Rennes.
47': Petite info au passage, l'Inter vient de remporter la Coupe du monde des clubs. 3-0 contre le Tout Puissant Mazembe.
46': Ca repart sur les terrains de Ligue 1.
@Soz: Non, ça peut pas être ça. On prend aucun plaisir à regarder.
@Coeur de lion. Joli jeu de mot, joli.
46': C'est la mi-temps sur les terrains de Ligue 1. Pas beaucoup de buts...
45': A noter que les supporters ont été autorisés à entrer dans la Parc des Princes pour le PSG Monaco.
44': On approche de la mi-temps un peu partout. C'est pas la joie en Ligue 1.
42': Spahic vient de prendre un carton jaune. Pléonasme.
38': But de Rivière pour Saint-Etienne. Non, il est hors-jeu. Je crois qu'Emmanuel Rivière est l'attaquant le plus maladroit/malchanceux de la Ligue 1.
35': Sachez donc qu'au classement provisoire, rien ne change. Rennes, avec un point, revient à hauteur de Lyon mais reste derrière Paris.
32': Sinon, quelqu'un a des nouvelles de Dimitri Payet? Ca fait 3 mois qu'il a pas planté le coco. Pourtant contre Arles, ça pourrait le faire...

30': Il ne se passe pas grand chose sur les terrains de Ligue 1. Le froid, peut-être?
27': 3 buts en cinq match. C'est pas grandiose et en même temps, la semaine dernière, on en avait 0 sur 6 matchs à la mi-temps.
24': C'est une idée, Zeverite. C'est une idée.
22': Lorient touche la transversale par Kitambala. Il n y que deux terrains où les joueurs se sont décidé à jouer ou bien?
20': Tiens, René Girard, le coach de Montpellier s'est fait expulsé. Le plus virulant des entraîneurs de Ligue 1 va finir le match en tribunes.
18': A part ça, on se permet de mettre un doute sur la tenue de PSG Monaco. Rien qu'en regardant par la fenêtre, ça pue le report.
16': Toulouse ouvre le score par Machado. Le Portugais libère le Stadium. Où il fait beau. Et oui, ça arrive.
13': L'égalisation de Brest. Aurait-on parlé trop vite sur les Bretons?
11': Au passage, c'est le but le plus rapide de l'année pour Nice.
10': N'empêche, depuis que les Brestois sont passés par la tête de la Ligue 1, ils ne font plus que perdre.
9': Ca faisait un petit moment que la crète la plus ridicule de L1 n'avait plus planté.
7': Ljuboja lance la soirée pour Nice!
4': Pour l'instant, on est à 0-0 partout.
3': Les conditions sont très particulières ce soir. On va essayer de faire au mieux.
1': C'est parti pour les matchs de Ligue  1, en attendant. On va faire de la radio.
19h00: La neige nous a coupé les transmissions télévisuelles. Pour l'instant nous n'avons pas d'images.
18h55: Bonsoir à tous. Bon, y a pas vraiment de match qui nous font rêver ce soir. Alors on aimerait bien du spectacle, au moins.

Mise à jour: Le match Lens-Caen est reporté à cause des raisons climatiques.

Le programme


Samedi 18 décembre, à 19h:
Toulouse – Lorient
Lens – Caen
Nice – Brest
Saint Etienne – Arles-Avignon
Rennes – Valenciennes
Montpellier – Auxerre
A 21h: PSG – Monaco

Dimanche 19 décembre à 17h
Lille – Nancy.
Sochaux – Bordeaux
A 21h: Marseille – Lyon.

La série noire
Onze matchs que les Caennais attendent une victoire en L1. La dernière date du 18 septembre à Lorient. Et depuis, la bande à Franck Dumas n’avance plus droit. Elle amasse les nuls (4), les défaites (7), les matchs sans but (3) et vit au rythme des coups de gueule de son coach et de son capitaine. Bref, une ambiance qu'il est temps d'oublier en gagnant le match de la peur face à Lens.

L’histoire de famille
On connaissait Lamine Sané, le défenseur central des Girondins de Bordeaux. Voici Salif, le frangin, âgé de 20 ans. Dimanche à Sochaux, les deux frères pourraient être titularisés au sein de la défense bordelaise. Une première chez les pros pour les deux garçons passés par Lormont avant de signer leur contrat avec les Girondins, sans être passé par un centre de formation. Au classement des familles, les frères Ayew ont maintenant un peu de concurrence.

La déclaration
Rien n’effraye Faruk Hadzibegic. Même la dernière place de son équipe, Arles-Avignon, (8 points de retard sur le 19e) qui fait du sur-place depuis un mois et demi. «On n’est pas largués», ose le coach du promu dans une interview à L’Equipe. «On est mieux. Pour une équipe qui était à ce point en difficulté, ce n'est pas catastrophique.» C’est vrai qu’au petit jeu des comparaisons, le parcours de Grenoble l'an passé permet toujours aux Sudistes de se rassurer.

L’hécatombe
On attend désespérément la trêve, à Brest, pour recharger les batteries et soulager les organismes. Après le match de la semaine dernière face à Montpellier, le promu a perdu la moitié de sa défense. Souffrant des ischio-jambiers, Moïse Brou Apanga ne rejouera plus en 2010. Ahmed Kantari souffre lui d'une élongation aux adducteurs et Oscar Ewolo pourrait aussi passer son tour en raison d’une entorse à la cheville.

Les retrouvailles
Tous les jours, Guy Lacombe s’arrache un poil de moustache en pleurant le départ de Nenê à l’intersaison. Pendant que le Brésilien flambe avec le PSG, le club monégasque sombre en silence. Ce week-end, le génial gaucher pourrait même noyer un peu plus son ancienne équipe au Parc des Princes, même s’il garde (officiellement) une certaine affection pour son ex-coach. «Je vais revoir Moustache. Je l’aime beaucoup. J’ai vécu une très bonne année avec lui. Et j’ai de très bons souvenirs. J’ai gardé des contacts avec Adriano, Alonso et plein d’autres gars de l’effectif et du staff. C’est de vrais bons mecs. Les voir dans cette situation ne me réjouit pas, mais ce n’est pas à moi de juger. C’est leur problème.»
 
Le choc

Comme tout «olympico» qui se respecte, celui de dimanche a commencé bien avant le coup d’envoi. Dès le week-end dernier, Marseillais et Lyonnais ont entamé les hostilités, maniant l’intox avec subtilité. Le guide explicatif de la montée en puissance en cinq temps est par ici…