La roue de la fortune a tournépour Mohamed Fofana

Nicolas Stival

— 

La blessure de Cetto a permis à Fofana (à gauche) de retrouver une place de titulaire.
La blessure de Cetto a permis à Fofana (à gauche) de retrouver une place de titulaire. — J. P. ARLES/REUTERS

Renaissance. Demain (19 h) contre Lorient, Mohamed Fofana (25 ans) va aligner son sixième match d'affilée. Une performance inédite pour le défenseur toulousain depuis l'exercice 2008-2009. A l'époque, il avait été le seul joueur de L1 à disputer les 38 journées dans leur intégralité. Malade ou blessé l'an passé, « Momo » a été victime cette saison de l'émergence de la charnière Mauro Cetto-Daniel Congré. Mais la roue a tourné, et les soucis physiques du capitaine argentin lui ont permis de se relancer. « Il est en train de retrouver son meilleur niveau, apprécie Alain Casanova. Quand il est en forme, c'est notre meilleur défenseur, avec Cheikh M'Bengue. »

« Je n'ai encore rien fait du tout »
« J'ai besoin d'enchaîner les matchs pour me sentir bien, ajoute Fofana. Mais je n'ai encore rien fait du tout. » Parfois fébrile contre Caen (1-0) voici quinze jours, l'arrière central a sans doute été le meilleur joueur de son équipe dimanche à Lyon (2-0), au côté d'un Congré en difficulté. Demain, la charnière du TFC devra jouer à l'unisson pour contrer la virevoltante paire d'attaquants bretons Gameiro-Kitambala. « Il faudra essayer de couper leur alimentation, explique Fofana. Si on empêche Lorient de jouer, on limitera les transmissions vers l'avant. » Sauf blessure ou expulsion, le longiligne arrière central est assuré de jouer une septième fois de rang, mercredi à Valenciennes. Et après la trêve, lorsque la cuisse de Cetto sera cicatrisée ? « Perturber la hiérarchie en place a toujours été mon objectif », indique-t-il. Il va y avoir du sport… W