Le losc sort de l'hiver européen

françois launay

— 

L'attaquant Pierre-Alain Frau a inscrit le deuxième but lillois hier soir.
L'attaquant Pierre-Alain Frau a inscrit le deuxième but lillois hier soir. — M.LIBERT/20 MINUTES

Lille avait bien caché son jeu. Jusque-là peu concerné par la Ligue Europa, le Losc a enfin montré hier son intérêt pour la compétition. Au pied du mur avant la rencontre, les Nordistes ont rempli leur mission. Il fallait une victoire pour se qualifier ? Les Dogues ont gagné facilement (3-0) face à des Belges vite dépassés. Mieux, le Losc a sans doute livré son meilleur match européen de la saison. « On a joué notre jeu, malgré des conditions difficiles », se félicite Rudi Garcia. Comme l'an passé, le club nordiste sera présent au rendez-vous des 16es de finale face à un adversaire qui sera connu aujourd'hui.

Les cadeaux de la défense belge
Il n'y aura donc pas de tâche sur le parcours quasi immaculé des Lillois depuis le début de saison. Leader de Ligue 1, toujours en course en Coupe d'Europe, Lille peut désormais penser à un titre de champion d'automne. Avec deux matchs à domicile contre Nancy dimanche et Saint-Etienne mercredi, la tâche est dans les cordes des hommes de Rudi Garcia. Un entraîneur lillois qui hier avait décidé de revenir au classicisme. Finies les compositions exotiques, ce sont les cadres qui ont sauvé la maison lilloise. Mavuba et Sow exceptés, la formation alignée contre la Gantoise avait de sérieux airs d'équipe type. Malgré la neige, malgré quatre poteaux, Lille a su forcer son destin, bien aidé par La Gantoise. Car hier c'était Noël avant l'heure dans la défense belge. Sur une passe en retrait ratée de Suler, Obraniak a reçu le premier cadeau (30e). Et en deuxième mi-temps, Frau (55e) puis Sow (89e) ont eu le droit de déballer leurs paquets. Les fêtes de fin d'année sont déjà bien entamées au Losc.