Championnats du monde en petit bassin: Yannick Agnel offre l'or aux Français

NATATION Eliminé en série du 200m, le Français a permis par la suite au relais d'enlever l'or sur le 4X100m...

A.P.

— 

Yannick Agnel lors des championnats de France en petit bassin, le 5 décembre 2010
Yannick Agnel lors des championnats de France en petit bassin, le 5 décembre 2010 — ALFRED/SIPA

Même avec un bac scientifique mention bien, une erreur de calcul est très vite arrivée. A 18 ans, Yannick Agnel apprend encore de ses erreurs. Et aux Championnats du monde en petit bassin de Dubaï, le Niçois en a commis une belle. A trop vouloir s’économiser lors des séries du 200m nage libre, le deuxième performeur mondial sur la distance est passé à la trappe avec le 10e temps des engagés.

Agnel n’est ni le premier ni le dernier nageur à commettre ce genre de bévue. Pas de quoi cependant susciter la mansuétude de son entraîneur, Fabrice Pellerin n’épargne pas son élève, encore trop tendre selon lui. «Ce matin, Yannick n'avait pas le niveau mondial. Le niveau français ou européen, c'est bon, mais le niveau mondial est à acquérir. Il reste scotché sur le plot, ce n'est pas un hasard. Il pouvait briguer une médaille, c'est un gâchis»

La réponde de l’élève à son entraîneur ne s’est pas fait attendre. Placé en position de dernier relayeur (une marque de confiance), un Agnel remonté et déchaîné a permis au relais française de remporter l’or sur le 4X100m.  Décidément, ce garçon apprend très vite. De quoi viser encore la plus haute marche du podium vendredi sur 400.