TOULON ET WILKINSON DE RETOUR

— 

Vainqueur de six de ses huit derniers matchs de Top 14, le RCT n'avait besoin que de marquer à nouveau les esprits sur la scène européenne pour valider son retour en forme. En s'imposant dans le Madejski Stadium face au London Irish (13-19), les Varois ont effacé la tâche que représentait le précédent échec contre le Munster. Pour gagner, l'ancien entraîneur de Sale n'a pas eu à puiser dans ses souvenirs londoniens. II a préféré que son équipe joue en fonction de son joyau Jonny Wilkinson, rétabli. Bien lui en a pris. L'ouvreur, en convertissant toutes les pénalités qui se présentaient à lui, a mis en confiance son équipe, qui a concrétisé sa domination au bout de 25 minutes de jeu par un essai de Wulf, le seul de la partie. « On n'a pas été très bons en touche, mais on a vraiment bien joué le coup en mêlée », analysait lucidement Jo van Niekerk. Malgré l'offrande du bonus défensif à la dernière minute, le rêve d'une qualification en quart de finale est raisonnable.R. C.