Vedran Runje a insulté ses supporters.
Vedran Runje a insulté ses supporters. — M.LIBERT : 20 MINUTES

Sport

les sang et or sentent l'amer parfum de la ligue 2

La scène est passée en boucle ce week-end à la télé. Furieux de la défaite des Lensois samedi à Lorient (3-0), une cinquantaine de supporters ont chambré leurs joueurs sur le parking du stade du...

La scène est passée en boucle ce week-end à la télé. Furieux de la défaite des Lensois samedi à Lorient (3-0), une cinquantaine de supporters ont chambré leurs joueurs sur le parking du stade du Moustoir. Sur l'air d'« Allez les chèvres », les fans lensois ont provoqué la colère de Vedran Runje, le portier artésien. Furieux, le Croate est descendu du bus pour prendre des faux airs de Nicolas Anelka. « Vous êtes des nuls. Bande de fils de p… » a lancé le gardien sang et or. Pas sûr que cela aide à apaiser les tensions qui pourrissent le quotidien lensois.

Wallemme forcément fragilisé
Avant-dernier de Ligue 1, relégable depuis la 5e journée, incapable de s'imposer depuis cinq matchs en championnat, Lens continue de s'enfoncer. L'odeur de la Ligue 2 est en train de supplanter celle des frites à Bollaert. Mais si le navire est en train de couler le capitaine Wallemme reste malgré tout à la barre. « Il n'y a pas à incriminer X ou Y. Ce n'est pas Jean-Guy Wallemme qui est menacé, c'est tout le Racing Club de Lens qui est menacé. On a encore des cartes en main », a lancé Gervais Martel, le président lensois. Sauf que Lens a de moins en moins d'atouts dans son jeu. Si le club ne s'impose pas samedi face à Caen (18e) dans un match de la peur, le coach artésien pourrait bien ne pas passer l'hiver.f. l.