JO-2018: Edgar Grospiron défend la candidature d'Annecy à Belgrade

© 2010 AFP

— 

La candidature d'Annecy à l'organisation des JO d'hiver 2018 est une candidature "compacte" et resserrée, axée autour des deux villes des Alpes françaises "très rapprochées" que sont Annecy et Chamonix, a souligné jeudi Edgar Grospiron, le directeur général de la candidature d'Annecy.

Il s'agira de jeux "efficaces car très compacts, c'est-à-dire qu'ils se situent entre Chamonix et Annecy, deux villes très rapprochées l'une de l'autre, et qui offrent toutes les infrastructures nécessaires", a souligné M. Grospiron à l'AFP.

Edgar Grospiron est arrivé à Belgrade à la tête d'une délégation de sportifs et personnalités défendant la candidature d'Annecy pour les JO-2018 d'hiver.

Une assemblée générale des Comités olympiques nationaux et européens a lieu vendredi dans la capitale serbe.

Une telle candidature "compacte" porte aussi bien sur les "hébergements que sur les transports, en passant par les sites et les stades de compétition, mais aussi les aéroports et les gares. Tout cela compris dans un périmètre extrêmement compact", a insisté M. Grospiron, champion olympique 1992 de ski acrobatique (bosses).

La candidature d'Annecy comprenait auparavant "trop de sites, trop dispersés". Il y a désormais "concentration des sites", a-t-il expliqué.

M. Grospiron a rappelé que sur les 111 membres du Comité international olympique (CIO), 26 seraient présents vendredi à Belgrade.

"Nous avons 80% des sites qui sont à moins de dix minutes d'un village olympique et des sites olympiques, ce qui propose aux athlètes de vraies garanties", a souligné également Jean-Pierre Vidal, ancien champion de slalom spécial.

"A Chamonix, on va avoir le village olympique au milieu de la ville", une première, a relevé l'ancienne championne suédoise de ski alpin, Pernilla Wiberg.

Trois villes sont en lice : Annecy, Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du Sud).

Le CIO votera le 6 juillet prochain à Durban (Afrique du sud) pour désigner la ville hôte.

Une prochaine réunion pour présenter les candidatures devant les fédérations internationales est prévue à Londres début avril, a indiqué M. Grospiron.