Rugby: début de semaine en douceur pour les Français

© 2010 AFP

— 

Le XV de France a commencé en douceur lundi la préparation au dernier test-match de la tournée d'automne contre l'Australie avant d'entrer dans le vif du sujet mardi avec l'annonce de la composition de l'équipe qui débutera samedi au Stade de France.
Le XV de France a commencé en douceur lundi la préparation au dernier test-match de la tournée d'automne contre l'Australie avant d'entrer dans le vif du sujet mardi avec l'annonce de la composition de l'équipe qui débutera samedi au Stade de France. — Franck Fife afp.com

Le XV de France a commencé en douceur lundi la préparation au dernier test-match de la tournée d'automne contre l'Australie avant d'entrer dans le vif du sujet mardi avec l'annonce de la composition de l'équipe qui débutera samedi au Stade de France.

Après une séance de musculation par groupes dans la matinée, les 23 joueurs ont étudié pour la première fois le jeu australien à la vidéo.

Ils ont ensuite participé à une séance d'entraînement léger, axé sur la technique individuelle et le jeu de passes, en guise de récupération.

La préparation débutera réellement mardi après l'annonce du XV de départ, à 08h45 aux joueurs puis à 09h00 à la presse. Deux entraînements sont ensuite prévus, en groupes séparés le matin et à 23 dans l'après-midi.

La grande incertitude de la composition du XV de France porte sur la composition de la troisième ligne, autour de l'incontournable capitaine Thierry Dusautoir.

L'encadrement a rappelé le Montpelliérain Fulgence Ouedraogo, "joueur de rupture, chasseur de dix par excellence", à la place d'Imanol Harinordoquy.

Mais il semble difficile de se passer de Julien Bonnaire, meilleur plaqueur face à l'Argentine et dont les qualités reconnues en touche peuvent être d'une grande aide face à un alignement australien réputé. Et la performance de Sébastien Chabal, en numéro huit, face aux Pumas a été saluée par l'encadrement qui pourrait donc être tenté de reconduire la troisième ligne de samedi dernier...

Le "cinq de devant" une nouvelle fois impressionnant tant dans les phases statiques que dans le jeu sera reconduit avec Domingo-Servat-Mas, devant une deuxième ligne Pierre-Nallet.

La charnière Parra-Traille devrait également être conservée, comme la puissante paire de centres Jauzion Rougerie.

Le triangle arrière pourrait être remodelé avec la tentation de revoir l'arrière Jérôme Porical face à un adversaire plus consistant que les Fidji. Dans ce cas, Marc Andreu (5 sélections) et Alexis Palisson (11 sél.) pourraient être titularisés aux ailes, au détriment du jeune international (1 sél.) Yoann Huget.

Composition probable du XV de France:

Porical - Andreu, Rougerie, Jauzion, Palisson - (o) Traille, (m) Parra - Bonnaire (ou Ouedraogo), Chabal (ou Bonnaire), Dusautoir (cap.) - Nallet, Pierre - Mas, Servat, Domingo

Remplaçants: Ducalcon, Guirado, Thion, Ouedraogo (ou Chabal), Yachvili, Estebanez, Huget

23e homme: Schuster