Ligue 1 : Montpellier prend la tête, Lyon se déplace à Lens

© 2010 AFP

— 

Le PSG, vainqueur de Caen (2-1) au Parc des Princes, a à son tour pris provisoirement les commandes de la Ligue 1 samedi, profitant de la défaite de Brest à Rennes (2-1), alors que l'OM a longtemps buté sur la défense toulousaine avant de trouver la faille (1-0).
Le PSG, vainqueur de Caen (2-1) au Parc des Princes, a à son tour pris provisoirement les commandes de la Ligue 1 samedi, profitant de la défaite de Brest à Rennes (2-1), alors que l'OM a longtemps buté sur la défense toulousaine avant de trouver la faille (1-0). — Boris Horvat afp.com

Montpellier, vainqueur in extremis à Nice (1-0), s'est porté en tête de la L1 samedi lors de la 14e journée, un point devant le PSG, qui n'a goûté que quelques heures à la place de leader après son succès devant Caen (2-1) et la défaite de Brest à Rennes (2-1).

Dimanche, outre Lille-Monaco, Arles-Avignon reçoit Bordeaux et Lyon se déplace à Lens.

Dans un championnat au sein duquel les présumés "gros" peinent à trouver le bon rythme et où tout le monde semble se valoir à peu près, les leaders se suivent sans parvenir à se maintenir au sommet. Après Toulouse, Saint-Etienne et Rennes, c'est donc Brest qui abdique à son tour.

La grande valse des leaders s'est même accélérée samedi, puisque Paris a ouvert le bal, avant de céder le premier rôle à Montpellier. Mais la fête pourrait encore tourner court, puisqu'avec une victoire dimanche contre Monaco, les Lillois pourraient mettre tout le monde d'accord.

Sans faire de bruit, sans marquer beaucoup de buts (13 seulement en 14 matches) et avec une différence de buts minimaliste (+1), les Héraultais sont en train de faire mieux que confirmer leur excellente saison dernière.

Samedi, un but de Giroud en fin de match (son 6e cette saison) a suffi aux hommes de René Girard, toujours solides derrière autour de Spahic, pour décrocher leur 7e succès de la saison.

"Je m'en fous complètement du classement", a assuré Antoine Kombouaré samedi après la victoire du PSG devant Caen (2-1). Mais l'entraîneur parisien ne va pas pouvoir faire semblant très longtemps car, comme on le pressentait depuis plusieurs semaines au fil des matches convaincants livrés en L1, en C3 et en Coupe de la Ligue, son équipe est bel et bien candidate au titre.

Comme contre l'OM lors du clasico, Hoarau et Erding, parfois en difficulté cette saison, ont marqué et Paris est désormais 2e. Caen, qui n'a plus gagné depuis deux mois, se retrouve relégable malgré un nouveau but d'El-Arabi, désormais seul meilleur buteur avec 10 réalisations.

Leaders depuis la 11e journée, les Brestois, fragilisés après un nul et une défaite, ont donc dû rendre leur couronne. Ils regretteront peut-être surtout d'avoir dû le faire sur la pelouse du voisin breton Rennes (2-1), pour le premier derby entre les deux clubs depuis 1990.

Les Rennais, avec Kembo-Ekoko buteur pour la 3e fois en trois matches, disposent de la meilleure défense du championnat et sont 3e à la même hauteur que le Paris SG.

Marseille a de son côté eu bien du mal à faire céder les Toulousains (1-0). Gignac, de retour au Stadium, a beaucoup tenté mais n'a pas marqué, Taïwo a raté un penalty et c'est finalement Andre Ayew qui a sauvé l'OM sur un excellent centre d'Azpilicueta en fin de match.

L'équipe de Didier Deschamps (4e avec un match en retard contre Rennes) ne tourne toujours pas à plein régime, mais sa bonne seconde période est encourageante à trois jours d'un déplacement décisif mardi à Moscou en Ligue des champions. "Ces trois points sont les bienvenus", a reconnu l'entraîneur marseillais.

Autre club engagé en C1, Auxerre a lui aussi pris un point, à Saint-Etienne (1-1). Avant un match à enjeu mardi à l'Abbé Deschamps contre l'AC Milan, les hommes de Jean Fernandez poursuivent donc leur belle série: les voilà désormais à huit matches sans défaite (six victoires et deux nuls). Pour son 300e match en L1, Pedretti est passeur décisif pour Mignot.

Les Verts, eux, ne gagnent toujours pas depuis leur succès dans le derby contre Lyon (7e journée, 25 septembre).

Dans les autres matches, Nancy a bien réagi en battant Valenciennes 2-0, alors que Sochaux, meilleure attaque à domicile, a facilement battu Lorient (2-0).

Résultats de la 14e journée :

Samedi

Paris SG - Caen 2 - 1

Saint-Etienne - Auxerre 1 - 1

Rennes - Brest 2 - 1

Nancy - Valenciennes 2 - 0

Sochaux - Lorient 2 - 0

Toulouse - Marseille 0 - 1

Nice - Montpellier 0 - 1

Dimanche

(17h00) Lille - Monaco

Arles-Avignon - Bordeaux

(21h00) Lens - Lyon

Classement: Pts J G N P bp bc dif
1.Montpellier 24 14 7 3 4 13 12 1
2.PSG 23 14 6 5 3 21 13 8
3.Rennes 23 13 6 5 2 16 9 7
4.Marseille 22 13 6 4 3 21 14 7
5.Brest 22 14 6 4 4 14 10 4
6.Lille 21 13 5 6 2 22 15 7
7.Auxerre 19 14 4 7 3 20 16 4
8.Saint-Etienne 19 13 5 4 4 17 15 2
9.Bordeaux 19 13 5 4 4 14 13 1
10.Lyon 19 13 5 4 4 15 15 0
11.Sochaux 18 14 5 3 6 22 18 4
12.Lorient 18 14 5 3 6 14 15 -1
.Toulouse 18 14 5 3 6 14 15 -1
14.Nancy 17 14 5 2 7 16 24 -8
15.Nice 16 14 4 4 6 11 16 -5
16.Valenciennes 15 13 3 6 4 13 14 -1
17.Monaco 14 13 2 8 3 13 11 2
18.Caen 14 14 3 5 6 16 22 -6
19.Lens 14 13 3 5 5 12 19 -7
20.Arles-Avignon 6 13 1 3 9 7 25 -18