Nordine Ghrib en première ligne

Stéphane Marteau

— 

Il faudra patienter pour connaître ses premières impressions. Propulsé coach de l'Asvel, au lendemain de l'éviction de Vincent Collet dont il était l'un des assistants depuis 2008, Nordine Ghrib (45 ans) n'était pas présent hier lors de la conférence de presse qui a officialisé sa nomination. « Nous avons souhaité le laisser à l'écart pour lui permettre de se concentrer sur le match de demain [ce soir] », a expliqué Pierre Grall, le directeur des opérations basket. De fait, Nordine Ghrib étrennera ses nouvelles fonctions ce soir, lors d'un déplacement capital chez la lanterne rouge de la Pro A, Vichy. Il sera assisté de Pierre Grall et de Skeeter Jackson, avant qu'une nouvelle organisation ne soit mise en place autour de lui.

La Nationale 1 comme référence
Car la promotion de Nordine Ghrib est appelée à s'inscrire dans la durée. « Ce n'est pas un choix temporaire, ni par défaut et il ne résulte pas de contraintes financières, affirme Pierre Grall, qui a reçu une cinquantaine de propositions extérieures. Mais aucun des coachs qui nous a été proposé n'a été contacté directement, car très vite mon choix s'est porté sur Nordine. »
Le pari est néanmoins audacieux de confier l'équipe dotée du plus gros budget du championnat (5,9 millions d'euros) à un entraîneur qui n'a jamais dirigé au-delà de la Nationale 1, à Saint-Chamond. Ghrib devra s'affranchir de la gestion de Collet afin de redresser la barre aussi bien en championnat qu'en Eurocup, sous peine d'être écarté à son tour. « Il faudra bien qu'on fasse quelque chose si on perd les prochains matchs », reconnaît Pierre Grall.