Dopage: deux rygbymens Sud-Africains renvoyés chez eux après un contrôle positif

© 2010 AFP

— 

Deux joueurs de rugby sud-africains, Chiliboy Ralepelle et Bjorn Basson, ont subi un contrôle antidopage positif et ne participeront pas à la fin de la tournée des champions du monde dans l'hémisphère nord, ont annoncé lundi les Springboks.
Deux joueurs de rugby sud-africains, Chiliboy Ralepelle et Bjorn Basson, ont subi un contrôle antidopage positif et ne participeront pas à la fin de la tournée des champions du monde dans l'hémisphère nord, ont annoncé lundi les Springboks. — Odd Andersen AFP/Archives

Deux joueurs de rugby sud-africains, Chiliboy Ralepelle et Bjorn Basson, ont subi un contrôle antidopage positif et ne participeront pas à la fin de la tournée des champions du monde dans l'hémisphère nord, ont annoncé lundi les Springboks.

Les deux joueurs ont été contrôlés positif à un stimulant interdit, la méthylhexanéamine, à la suite de la victoire de l'Afrique du Sud sur l'Irlande 23 à 21 le 6 novembre à Dublin.

Le talonneur Ralepelle, 24 ans, 4 sélections, et l'ailier Basson, 23 ans, 18 sélections, sont provisoirement suspendus dans l'attente de l'analyse de l'échantillon B et devaient regagner leur pays lundi.

Les Springboks ont remporté leurs deux premiers matches en Irlande il y a huit jours et au Pays de Galles samedi (29-25).

Basson était titulaire lors des deux matches, mais s'est blessé à la cheville à Cardiff. Son retour en Afrique du Sud était déjà programmé.

Rapelelle n'avait joué que quelques minutes en fin de match contre les Gallois.

L'Afrique du Sud doit terminer sa tournée par deux tests contre l'Ecosse samedi à Murrayfield puis face à l'Angleterre la semaine suivante à Twickhenham.

Ralepelle avait été le premier joueur noir désigné capitaine d'une équipe d'Afrique du Sud, dans un match contre une sélection internationale à Leicester en 2008.

L'entraîneur des Springboks Peter De Villiers a déclaré que les deux joueurs avaient été "extrêmement choqués et déçus" en apprenant qu'ils avaient été contrôlés positifs.

"Nous devons découvrir ce qui a pu provoquer ça et nous ne voulons pas faire prendre de risques aux joueurs. Si quelque chose que nous prenons au sein de l'équipe peut avoir provoquer cela, nous devons le découvrir tout de suite", a dit l'entraîneur au site www.supersport.com.