« Je n'arrive pas à expliquer tout ça... »

Recueilli par David Phelippeau

— 

L'entraîneur du NVF Michel Genson.
L'entraîneur du NVF Michel Genson. — F. Elsner / 20minutes

Cinq succès en sept matchs. On n'attendait pas vraiment les volleyeuses nantaises à pareille fête en ce début de saison de Pro A. Samedi, le promu (5e sur 11) s'est imposé pour la quatrième fois de la saison durant l'épreuve du tie-break à Béziers (2-3).

Etes-vous surpris par votre entame de championnat ?
Comment ne pas être agréablement surpris ? On l'est d'autant plus que nous sommes affaiblis depuis le début par la blessure de notre capitaine Valéria Hejjas. Cet été, quand je voyais les renforts dans les autres équipes, je me disais qu'on allait s'attaquer à du lourd. Après, je n'arrive pas expliquer tout ça.

Il n'y a pas de triomphalisme...
Mon expérience me fait dire que tout peut changer et se déliter en quinze jours. Je ne veux pas faire du Guy Roux mais ça reste encore insuffisant pour mettre la barre plus haut. Il n'y a pas d'inquiétude, mais pas de soulagement non plus...
Comment expliquez-vous cette réussite au tie-break ?
C'est notre état d'esprit. On a une vraie identité malgré nos différentes nationalités. On se supporte en acceptant l'autre et aidant l'autre dans la difficulté. Mon équipe est vivante et souriante.