Expulsé, Jean tigana voit rouge

Lauren Horky

— 

Il y a un début à tout. Samedi soir à Chaban-Delmas, à l'occasion de la victoire contestable et contesté des Girondins de Bordeaux sur Nancy (2-1), Jean Tigana a été expulsé. Une sanction inédite dans sa carrière d'entraîneur, qu'il juge injuste. « C'est la première fois que je suis expulsé, [qui plus est], sans être impoli, a confié l'ex-membre du carré magique de l'équipe de France. Je pense que le 4e arbitre a mal entendu, c'est très surprenant. J'ai répondu pour contester un coup franc sur Wendel. Il m'a dit : “Si vous me manquez de respect, je vous mets dehors”. Je lui ai répondu : “Si vous pensez que je vous ai manqué de respect, mettez-moi dehors.” C'est ce qu'il a fait. C'est la première fois que cela arrive et pour moi c'est une grosse déception. J'attends la décision finale me concernant. Si j'ai un match de suspension, j'irai me défendre. Je n'ai pas été malpoli. »

« Les arbitres ne sont pas brillants »
Sa sanction, Jean Tigana la connaîtra après le prochain conseil de discipline de la Ligue, jeudi. Une chose est sûre, l'entraîneur girondin pourra compter sur le soutien sans failles de son président qui n'a pas hésité à monter au créneau pour le défendre, égratignant au passage, une fois encore, le corps arbitral. « Le 4e arbitre a cru entendre des insultes que Jean Tigana aurait proférées, a expliqué Jean-Louis Triaud à RMC. Mais pour le coup, ce n'est pas le cas. Jean n'a insulté personne. D'ailleurs, j'en profite pour dire qu'on ne sait pas à quoi sert le 4e arbitre. On peut dire que les arbitres ne sont vraiment pas brillants en ce moment… » Il n'empêche, ce sont bien ces mêmes arbitres qui ont offert samedi les trois points du succès à Bordeaux, grâce à un but imaginaire dans le money-time signé Wendel.