Brest savoure sa place de leader de L1 mais n'oublie pas l'objectif du maintien

© 2010 AFP

— 

Invaincu depuis huit matches et impressionnant en défense, le promu Brest, étonnant leader de la Ligue 1 après son succès samedi face à Saint-Etienne (2-0), n'oublie pas l'objectif du maintien en Ligue 1 mais entend profiter de ce moment "magique".
Invaincu depuis huit matches et impressionnant en défense, le promu Brest, étonnant leader de la Ligue 1 après son succès samedi face à Saint-Etienne (2-0), n'oublie pas l'objectif du maintien en Ligue 1 mais entend profiter de ce moment "magique". — Pascal Allee AFP

Invaincu depuis huit matches et impressionnant en défense, le promu Brest, étonnant leader de la Ligue 1 après son succès samedi face à Saint-Etienne (2-0), n'oublie pas l'objectif du maintien en Ligue 1 mais entend profiter de ce moment "magique".

Marseille et Rennes privés de rencontre par la pluie, le succès décroché face aux Verts en fin de match, le 6e de la saison, était synonyme de première place. Le report définitif d'OM-Rennes dimanche assure même aux Bretons de rester assis sur le fauteuil de leader au moins une semaine.

"C'est quelque chose de magique", assure le président du club, Michel Guyot. N'ayant plus encaissé le moindre but en championnat depuis 791 minutes (plus de 13 heures), le promu breton n'en finit plus d'étonner.

A commencer par son entraîneur, Alex Dupont: "Oui, c'est une sacrée surprise. Ces joueurs nous surprennent de match en match. Pas seulement par leur allant, leur envie et leur enthousiasme. Mais aussi par leur qualité".

"On ne connaît pas les limites de cette équipe-là", enchaîne le président Guyot. Est-ce que celles que l'on appelle les +grosses cylindrées+ sont meilleures que nous ? Je ne sais pas ! En tout cas, on continue à jouer sans se prendre la tête".

Mais si les raisons profondes d'une telle réussite sont difficiles à trouver, Michel Guyot l'associe à un homme, Alex Dupont. Arrivé il y a un an et demi alors que le club était relégable en Ligue 2, l'entraîneur a mené le Stade brestois au sommet du football hexagonal.

"C'est difficile d'expliquer la réussite actuelle. Même Alex (Dupont) découvre un peu. Il serait depuis longtemps un grand entraîneur de Ligue 1 s'il avait eu le remède magique partout où il est passé. Aujourd'hui, il a trouvé à Brest une certaine plénitude, car la région et l'environnement lui vont comme un gant", assure le président.

L'entraîneur brestois a aussi l'avantage de travailler avec un groupe qui se connaît parfaitement. La plupart des joueurs qui composent l'équipe actuelle étaient déjà de l'aventure en Ligue 2.

"Ils ont un vrai vécu en commun, apprécie Dupont. Ils se connaissent, ils évoluent dans un cadre de jeu bien défini, où chacun prend ses responsabilités. Il y a une vraie solidarité."

A tel point qu'après 11 journées, Brest compte déjà 21 points. La moitié du pactole nécessaire au maintien. Un objectif qui reste, pour le moment, l'unique but à atteindre.

"On est sur le bon chemin. Mais au niveau des ambitions, ça ne change rien: on reste à la course aux points", explique Alex Dupont.

Michel Guyot confirme, en continuant de savourer: "Non, clairement, les objectifs restent les mêmes. Il ne faut surtout pas s'éparpiller. Mais pour la ville, la région, c'est extraordinaire. On n'a jamais autant parlé de Brest !".