Tennis: la Russe Elena Dementieva met fin à sa carrière

© 2010 AFP

— 

La Russe Elena Dementieva, championne olympique à Pékin en 2008, a annoncé qu'elle mettait fin à sa carrière à l'âge de 29 ans, vendredi à Doha, après avoir perdu son dernier match de poule au Masters féminin face à l'Italienne Francesca Schiavone.
La Russe Elena Dementieva, championne olympique à Pékin en 2008, a annoncé qu'elle mettait fin à sa carrière à l'âge de 29 ans, vendredi à Doha, après avoir perdu son dernier match de poule au Masters féminin face à l'Italienne Francesca Schiavone. — Karim Jaafar AFP

La Russe Elena Dementieva, championne olympique à Pékin en 2008, a annoncé qu'elle mettait fin à sa carrière à l'âge de 29 ans, vendredi à Doha, après avoir perdu son dernier match de poule au Masters féminin face à l'Italienne Francesca Schiavone.

"C'est si difficile de dire au revoir", a-t-elle souligné avec beaucoup d'émotion, après avoir concédé sur le score de 6-4, 6-2 sa seconde défaite en trois rencontres.

"La Russie est fière de toi et fière de tout ce que tu as fait, a déclaré la voix tremblante sa compatriote Vera Zvonareva, en larmes. Tu as été une source d'inspiration non seulement pour le tennis russe mais pour le sport russe en général."

Dementieva, N.9 mondiale, s'était battue ces dernières années contre des blessures à répétition et semblait ressentir une gêne à une cheville à Doha mais l'annonce de sa retraite est une surprise, tant elle semblait se bonifier avec les années. Elle a joué cette saison à son meilleure niveau et semblait en mesure de décrocher enfin un sacre en Grand Chelem, honneur qui ne cessait de lui échapper.

Elle est entrée pour la première fois dans le Top 20 en septembre 2000 et y est restée 524 des 529 dernières semaines. Elle a atteint son meilleur classement sur le tard, au printemps 2009, devenant N.3 mondiale, à 27 ans.

Son plus beau titre demeure sa médaille d'or décrochée à Pékin contre sa compatriote Dinara Safina. 2008 et 2009 ont été d'ailleurs ses saisons les plus brillantes puisqu'elle les a terminées dans le Top 5, disputant notamment une demi-finale mémorable contre Serena Williams, perdue 6-7(4/7), 7-5, 8-6, à Wimbledon en 2009.

La Moscovite a joué, sans l'emporter, deux finales du Grand Chelem en simples, à Roland-Garros et l'US Open en 2004, et a glané 16 titres sur le circuit WTA. Elle s'est révélée être également une excellente joueuse de double, remportant six titres et se hissant deux fois en finale de l'US Open (2002, 2005).

"Nous avons plus ou moins grandi ensemble, a souligné de son côté la Belge Kim Clijsters, 27 ans. Elle a été une des filles les plus gentilles et les plus professionnelles du circuit. Cela va être difficile de retrouver une joueuse comme elle."

Dementieva pourrait cependant conserver un rôle. La directrice de la WTA Stacey Allaster l'a en effet prié de continuer à s'impliquer sur le circuit.

"Vous avez été une ambassadrice fantastique et vous ne pouvez pas nous dire au revoir, c'est juste un nouveau chapitre qui s'ouvre dans votre vie, a insisté Allaster. C'est votre famille, alors, ne vous éloignez pas trop longtemps."