Tour de France: Contador, un absent qui fait beaucoup parler

Pierre Koetschet

— 

Alberto Contador lors de l'arrivée du Tour de France, le 27 juillet 2010
Alberto Contador lors de l'arrivée du Tour de France, le 27 juillet 2010 — JAVIER LIZON/EFE/SIPA

Il était sur toutes les images de la présentation du parcours du Tour de France 2011, mais seul le fantôme d’Alberto Contador, triple vainqueur de la grande boucle, était présent dans l’amphithéâtre bondé du Palais des Congrès.

Après son contrôle «anormal» au Clenbutérol, en juillet dernier, le vainqueur sortant n’est toujours pas fixé sur une éventuelle sanction. La faute à un intense bras de fer juridique dans la coulisse. «Ce serait injuste de condamner Contador s’il s’avère qu’il a vraiment été contaminé par de la viande avarié» a botté en touche Pat McQuaid, le président de l’UCI. «Pour être équitable avec tout le monde, Contador, notre sport et le Tour de France, il nous faut nous plonger dans les détails afin de nous assurer que les décisions qui seront prises, quelles qu'elles soient, sont les bonnes».  

>> revivez la présentation du Tour 2011 en live comme-à-la-maison par ici

Aucun coureur présent n’a souhaité enfoncé le maillot jaune. «J'espère que l'histoire va se finir vite, qu'une décision sera prise dans les prochaines semaines pour le cyclisme, pour lui, pour nous, a expliqué son dauphin, Andy Schleck, invité d’honneur en l’absence de l’Espagnol. Le vélo n'a pas besoin d'une histoire comme ça. J'espère qu'il est innocent et qu'il pourra le prouver.»

Une prudence qui ne satisfait pas vraiment les organisateurs du Tour de France. «Il faudrait que l’attente ne dure pas trop longtemps», a asséné Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, contraint de faire avec un vainqueur sortant pas vraiment là, mais pas encore écarté.