l'Asvel met à pied Vassallo et rappelle Bogavac

— 

L'ailier portoricain Angel Daniel Vassallo.
L'ailier portoricain Angel Daniel Vassallo. — E. FOUDROT / 20 MINUTES

La direction de l'Asvel n'aura pas mis longtemps à réagir après le deuxième revers concédé par son équipe, samedi, devant Strasbourg (67-82). Lassé par les excès d'individualisme d'Angel Daniel Vassallo, qui s'est par ailleurs rendu coupable d'un geste déplacé envers le président Gilles Moretton à l'issu du match, le club villeurbannais a procédé hier à sa mise à pied à titre conservatoire. L'ailier portoricain, qui devait être la principale arme offensive de la « Green Team » cette saison, sera convoqué dans dix jours à un entretien préalable au licenciement. « En fonction de la décision qui sera prise, nous nous réservons la possibilité d'engager un autre joueur », nous a confié hier Antony Thiodet, le directeur exécutif du club.
D'ici là, la formation de Vincent Collet va bénéficier de l'apport de Nebojsa Bogavac. L'expérimenté monténégrin (36 ans) a été recruté pour une période de six semaines en qualité de pigiste médical pour remplacer Laurent Foirest, victime en avril dernier d'une rupture du tendon d'Achille. Attendu ce soir, à l'Astroballe, Bogavac connaît bien la maison verte pour avoir été sacré champion de France avec l'Asvel en 2009. Cet été, il avait effectué une partie de la préparation avec le groupe avant le retour des internationaux présents au Mondial. Il devrait disputer son premier match, dès samedi, à Hyères-Toulon.S. M.