boulogne encore loin de la ligue 1

Antoine Maes

— 

Les prétendants ont encore du boulot. Hier, Boulogne et Nantes ont fait match nul (0-0), dans une partie qui aurait pu permettre à l'un ou l'autre de basculer dans le groupe de tête. C'est un résultat qui confirme les tendances du moment. Désormais assis sur une série de six nuls consécutifs, les Boulonnais sont solides mais inefficaces. Quand aux hommes de Baptiste Gentili, ils n'ont pas vraiment de faiblesses, mais aucune vraie force non plus. Visualiser ces deux équipes à l'étage supérieur a donc souvent nécessité un gros effort d'imagination.
Dans les deux cas, espérer chatouiller le wagon de tête demandera une maîtrise technique largement supérieure, et surtout côté nantais. Boulogne a bien failli en profiter, après deux inspirations de Yatabaré (16e, 20e). Nantes aurait pu marquer, mais seulement grâce à Soumaré, le défenseur nordiste (34e).

Pauvre public de la Libération
Aucune frappe cadrée en 45 minutes, c'est le bilan tristounet du FCN avant le repos. Pire : au bout d'une heure, le spectacle est devenu tellement affligeant que les deux coachs se sont décidés à effectuer un double changement en même temps. Et quand un supporteur nordiste mécontent d'avoir payé pour un si pauvre spectacle s'est mis à hurler un retentissant « Lâchez-vous ! », c'était forcément adressé aux deux équipes. Mais ni Lachor, auteur d'un lob astucieux sur la barre de Ndy Assembé (91e), ni Blayac, trop court sur un centre tendu de Karuru (92e) n'ont exaucé le vœu du public de la Libération. Pour les deux équipes, l'ascenseur pour la Ligue 1 est encore très loin.