De Jong a-t-il voulu s'excuser auprès de Ben Arfa?

FOOTBALL La version est démentie par l'international français...

M.Go. avec AFP

— 

L'attaquant de Newcastle Hatem Ben Arfa, le 16 juillet 2010 à Cannes.
L'attaquant de Newcastle Hatem Ben Arfa, le 16 juillet 2010 à Cannes. — Tschaen/Sipa

Après le tacle assassin, la polémique, évidemment. Vendredi, le Daily Mail allume le feu. Selon le quotidien, Nigel De Jong aurait voulu venir s’excuser auprès du Français après lui avoir brisé le tibia et le péroné. Mais le Marseillais aurait refusé de le recevoir après le match. La polémique enfle immédiatement.

Quelques heures plus tard, la version du quotidien britannique est démentie par francefootball.fr. Selon le site du bihebdomadaire, Nigel De Jong n’a pu se faire virer puisqu’il ne s’est jamais manifesté. Ben Arfa, lui, est toujours hospitalisé. L'ancien Marseillais, opéré avec succès de sa double fracture tibia-péroné, a quitté l'hôpital de Manchester pour rejoindre une clinique de Newcastle.

Pas de remplaçant

Autre information sur Ben Arfa. Son club actuel a annoncé, vendredi, qu’il ne cherchera pas un remplaçant. «Je suis déçu d'avoir perdu un joueur de la qualité d'Hatem, mais il ne faut pas réagir avec excès à une blessure qui touche un groupe très fort. Il n'y aura pas de nouveau joueur en janvier», a déclaré l’entraîneur Chris Hughton sur le site du club anglais. Ben Arfa devrait être absent plusieurs mois.