PSG-OM: Les Marseillais écoeurés

FOOTBALL Par la décision de les priver de PSG-OM...

M.Go. avec AFP

— 

Les supporters marseillais lors d'un match de L1 au Stade Vélodrome contre le PSG le 20 novembre 2009.
Les supporters marseillais lors d'un match de L1 au Stade Vélodrome contre le PSG le 20 novembre 2009. — SIPA

A Marseille, la décision de fermer les tribunes visiteurs pour PSG-OM, le 7 novembre et OM-PSG, le 19 mars, ne passe pas. «On ne peut pas dire que cela ait été précédé d'une longue concertation, a regretté Jean-Claude Dassier sur  RMC. Je trouve ça très regrettable. Je pensais qu'avec les mesures prises par Robin Leproux depuis quelques mois, le problème était en passe d'être réglé. Il y a eu des incidents l'an dernier, mais c'était entre supporters parisiens, étant donné que les Marseillais ne sont pas monté.»

Une sécurité toujours à assurer

Les deux rencontres opposant les deux clubs avaient dégénéré la saison dernière. Lors du déplacement à Marseille, des incidents avaient opposé des ultras parisiens à la population locale. Le 28 février, alors que les supporters de l'OM avaient boycotté le déplacement, un affrontement entre Parisiens des tribunes Auteuil et Boulogne avait dégénéré.  Un homme de 37 ans était décédé ensuite des suites de ses blessures. «C'est stupide! Il n'y a pas de mot... Comme réponse aux problèmes du Paris SG, on nous empêche d'aller au stade. De deux choses l'une: soit c'est le problème du PSG et ils ferment leur zone visiteurs à tous leurs matchs, soit la République française est incapable d'assurer la sécurité de 2.000 supporters marseillais. Quel aveu d'impuissance!», a lancé Tonini, leader des Yankees, un groupe de supporters marseillais.

 

Cette décision de fermer la tribune visiteurs n’empêchera pas les Marseillais de venir assister au match en tribunes latérales ou dans les virages qui ne sont plus occupés par les associations dissoutes des ultras du PSG. Une cohabitation avec les Parisiens que craignent certains supporters parisiens.