Europa League: PSG- Karpaty Lviv à revivre en live comme-à-la-maison

M.Go avec AFP et Bertrand Volpilhac pour le live

— 

Sylvain Armand, Jean-Eudes Maurice et Peguy Luyindula félicitent Nenê après son but face à Séville, le 16 septembre 2010
Sylvain Armand, Jean-Eudes Maurice et Peguy Luyindula félicitent Nenê après son but face à Séville, le 16 septembre 2010 — MUNOZ/SIPA
PSG 0 - 0 Lviv
On se donne rendez-vous dans quelques minutes pour Gand - LIlle
94': Bon allez, c'est fini. On remballe les gaules et on eteint les lumières. Le PSG a fait le boulot, rien de plus, rien de moins.
92': Ouhla. Chantôme en bout de course tente une demi volée bien ecrasée qui arrive à peine au but...
89': Gros débordement de Sessegnon... la tête de Kezman! Elle est sauvée sur la sa ligne par un défenseur. LE gardien était battu.
85': Cette deuxième mi-temps va rentrer dans le top5 des mi-temps les plus léthargiques de l'Histoire, avec un grand H.
82': Encore une nouvelle frappe juste au-dessus d'un joueur de Lviv. C'est incroyable le nombre de tirs non cadrés sur Edel...
78': Et un petit jaune pour Kezman. Fidèle à ses habitudes de boucher.
76': Oh le retour de Papus Camara! L'attaquant ukrainien allait se presenter seul face à Edel mais le tacle du défenseur remplaçant du PSG sauve la barraque.
74': Hoarau entre en jeu à la place de Nenê. Le PSG fait tourner, tranquille.
72': Ca tricote au milieu de terrain côté parisien. Les joueurs de Lviv ne voient pas la balle.
70': Bon, bon, bon, bon. C'est pas la grande folie ce soir au Parc. Le PSG fait le boulot mais mon dieu que ca manque d'ambiance.
68': Erding sort. Toujours sans but. Quand tu veux Mevlut, quand tu veux. Kezman entre.
66': Les Ukrainiens se procurent ponctuellement quelques occasions. On se demande bien comment ils ont fait jusque là pour ne pas marquer...
63': Kezman va faire son entrée. C'est bien la Ligue Europa, ca permet de faire tourner. Peut-être verra-t-on Rothen aussi? Non je déconne.
62': Erding!!!! Il va pas y arriver bon sang. Seul à cinq mètres, sa reprise manque de puissance et le gardien la capte.
60': Sakho, visiblement content d'être de nouveau sélectionné en Bleu, tacle violemment un Ukrainien. Pourtant, il n'y avait pas faute.
59': Erding tout seul au second poteau. un contrôle un peu foiré, un tir à côté. Comme en Ligue 1...
55': Les Ukrainiens ont sorti la cisailleuse. Des fautes à hauteur du genou.
54': A force de temporiser, l'arrière-garde parisienne va boulettiser. Je le sens.
52': Les 15 spectateurs sont contents. Les Ukrainiens les arrosent de ballons à ramener à la maison.
50': Les Ukrainiens multiplient les frappes non-cadrées. Edel se jette quand même.
48': Le Parc s'est un peu rempli. Sans doute une ou deux familles de retardataires.
45': C'est reparti. Un but de 40 m de Clément et la soirée sera parfaite.
45': C'est la mi-temps. Le PSG est facile, mais presque un peu trop. Attention à ne pas tomber dans la suffisance.
43': Du beau monde dans les tribunes: Nico Anelka et Jéjé Rothen. Deux bannis.
41': Le PSG la joue torp facile en ce moment...
39': Olala, les Ukrainiens "bouffent encore la feuille", comme le dit Thierry Rolland. Tout seul à cinq mètres, l'attaquant (dont je tairais le nom) balance une patate au-dessus.
36': Grosse frappe d'un Ukrainien juste au-dessus de la barre. Ca se précise pour Lviv.
33': Oh Nene rate la passe décisive pour Erding... Dommage, le Turc en avait bien besoin.
31': Le déboulé de Sessegnon. Il colle une danse à toute la défense mais balance une mine juste au-dessus. C'était chaud.
28': Les Ukrainiens ont un milieu de terrain qui s'apelle Godwin. Y a moyen de caler quelques blagues, non?
24': Le PSG assure en ce moment. Il garde le ballon, se crée des positions et empêche totalement les Ukrainiens de résister.
22': Pendant ce temps, y a Naples qui en prend 3 à Bucarest. Ouais on s'en fout, mais c'est marrant.
20': Thierry Rolland parle déjà de son coup à boire d'après le match. On est un bon vivant ou on ne l'est pas.
18': Le deuxième pour Nenê! Encore une belle frappe de l'exter de 20 mètres. Rien à faire pour Lviv qui domine dans le jeu mais a pris deux cartouches imparables.
16': Paris se fait globalement dominer. Les Ukrainiens vont pas tarder à être dangereux.
14': Je sais pas vous, mais j'ai l'impression qu'on a vu l'essentiel de ce match à la 4eme minute.
12': Premier but de la saison pour Jallet, qui en avait déjà planté 3 l'an dernier. C'est pas encore Daniel Alves mais c'est pas mal pour un latéral.
11': Les Ukrainiens ont quelques embryons d'occasiosn en ce moment. Mais Papus Camara tient le choc. Pour l'instant.
@Germain : J'espère aussi qu'Erding va planter. Il est en manque de confiance terrible en ce moment.
9': Notre envoyé spécial insiste: "J'ia vu des matchs à huis clos ou il y avait plus d'ambiance". C'est le PSG nouveau ça: Pas d'ambiance mais des résultats. On le préfère comme ça.
8': A noter que c'est une nouvelle foi Edel au but. Coupet est bien le n°2 de Kombouaré.
7': Les joueurs du Karpates tentent de réagir, mais bon, actuellement, le point fort du PSG c'est la défense.
5': Nous, on adore Jallet à 20minutes.fr. On avait milité pour qu'il soit à la Coupe du monde.
4': Et but pour le PSG ! Jallet balance une superbe patate de trente mètres à raz de terre. MA-GNI-FIQUE
2': Première frappe au but de Chantôme. Ca passe à côté.
1': C'est parti au Parc. Compo sans Hoarau et Giuly côté PSG, mais avec Sessegnon et Nenê.
19h: En fait, selon notre envoyé spécial à l'autre bout de Paris, y a à peine 5.000 personnes...
18h58: Thierry Rolland juge que c'est un match piège pour le PSG face au Karpaty. En meme temps, si on dit match piège dès qu'on connait l'équipe en face.
18h57: A peine 10.000 personnes pour voir ce deuxième match d'Europa Ligue.
18h55: Bonsoir à tous! Toute petite ambiance au Parc en cette fin d'après-midi...

AVANT-MATCH

Tout annonce une belle soirée au Parc. Le Paris SG, fort de son succès à Séville (1-0), aborde en effet en confiance sa 2e journée d'Europa League en recevant jeudi les Ukrainiens du Karpaty Lviv (bon courage aux commentateurs télé et radio). Les chiffres du mois de septembre sont flatteurs pour le club parisien: aucun but encaissé et sept inscrits toutes compétitions confondues, une belle surprise à Séville sur la scène européenne et une 5e place en championnat. Grâce à un Nenê actif mais aussi à un Makélélé, de nouveau infatigable.

Qui l'eût cru après un mois d'août qui s'était terminé par une belle claque à Sochaux (3-1) et dix buts encaissés toutes compétitions confondues en six matchs? De quoi aborder en confiance la réception du FC Karpaty Lviv, douché dans son championnat par le mal classé Tavria Simferopol (3-1) ce week-end. Antoine Kombouaré devrait encore pouvoir faire tourner son effectif.

Et le PSG pourrait, en cas de victoire jeudi, être le grand vainqueur de la soirée, puisque l'autre match du groupe J oppose Dortmund à Séville sur le terrain des Allemands: avec un partage des points ou une victoire andalouse, les Parisiens prendraient seuls la tête de leur poule.


On vous attend à partir de 19 heures pour suivre ce match en live-comme-à-la-maison. Comme il n'y aura pas grand monde au Parc, on compte sur vous pour mettre l'ambiance dans les coms.